COMMUNIQUE DE PRESSE

Le Collectif pour la Défense des Militaires en abrégé CDM a appris avec beaucoup de satisfaction et de grande fierté la décision du Gouvernement souverain du Mali de se retirer de tous les organes et instances du G5 Sahel y compris de sa force.

Cette décision hautement, patriotique, historique et symbolique fait suite comme le stipule le communiqué à une violation flagrante de tous les textes régissants cette organisation sous régionale qui malheureusement est instrumentalisée par un état exta régional.
Le CDM pour la défense des militaires salut cette décision et adresse ses vives

félicitations

au Gouvernement de la Transition Panafricaine du Mali pour les actes qu’ il ne cesse de poser dans la restauration de la dignité et de l’honneur du peuple souverain du Mali.

Après le renvoie de l’ambassadeur français, de la Force Barkhane, ce retrait du G5 Sahel, le CDM, exige la fermeture immédiate de la base du G5 Sahel installée dans notre pays et la suspension de la participation du Mali dans les instances de la CEDEAO en attendant que les choses s’éclaircissent.
Le CDM renouvelle encore une fois son appel à l’ensemble des Maliens à l’union sacrée autour de nos autorités de la Transition Panafricaine du Mali, autour de nos Forces Armées de Défense et de Sécurité qui sont résolument engagées dans la défense de la patrie.
Ensemble nous pouvons et ensemble nous vaincrons !
Bamako, le 15-05-2022
C/COMMUNICATION
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.