Rentrée scolaire 2019-2020 : OPEN Mali table sur 3500 enfants à travers tout le Mali

A l’occasion de la rentrée scolaire prévue pour ce mardi 1er octobre, nous nous sommes entretenus avec le président d’OPEN Mali. Avec monsieur Louis Cheick Sissoko, il a été questions entre autres des mesures prises par son association pour ses enfants parrainés en vue de cette réouverture des classes, les objectifs assignés ainsi qu’une brève présentation de l’association.

 

Entretien!

Mali Tribune C’est bientôt la rentrée des classes, comment votre association se prépare pour assurer à la fois une bonne rentrée des classes et une bonne année scolaire aux élèves qu’elle parraine ?

Louis Cheick Sissoko : Open Mali, depuis la fin de l’année scolaire 2017/2018, a élaboré un programme de deux années scolaires, de 2018 à 2020, qui consiste à scolariser 3500 enfants à travers le Mali. Ainsi pour cette rentrée scolaire 2019/2020, les préparatifs sont déjà amorcés, nous venons juste de remettre le rapport annuel de fin d’année 2018/2019 à nos  différents partenaires avec un taux de couverture satisfaisant et un suivi particulier de nos enfants. Au delà du rapport, nous avons déjà pris attache avec les différentes administrations scolaires et les familles pour faire le point et dégager les perspectives. Nos points focaux, en charge du suivi au sein des différentes écoles ont déjà commencé le travail. Il y’a déjà un climat de confiance entre nous et nos partenaires depuis plusieurs années ce qui nous permet de fonder beaucoup d’espoir sur le succès de cette nouvelle année.

Mali Tribune : Pour la rentrée de cette année, votre association prendra en charge combien d’élèves et comment la prise en charge se fait ?

LC. S. : Pour cette rentrée, Open Mali fera l’inscription et la réinscription d’un total de 3500 enfants à travers le Mali avec une attention particulière sur les régions du nord à cause des situations que nous connaissons tous. Cette année, il est urgent pour nous de renforcer nos acquis dans ces zones. Open Mali est dans le domaine de l’éducation depuis 2002. Nous paierons l’inscription ou la réinscription des enfants, leurs fournirons des kits scolaire adéquats et ferons le suivi durant toute l’année.

Mali Tribune : Votre association a-t-elle un objectif à assigner à ses élèves parrainés ? Si oui lequel si non pourquoi ?

L C. S. : Bien sûr que oui. Nous avons un objectif assigné à nos élèves mais aussi et surtout aux parents des élèves de notre programme de parrainage scolaire.

La sélection est faite en fonction de critères bien définis dans le document de projets financés par les partenaires. Après la phase de sélection, nous mettons l’accent sur l’excellence et sur le rôle indispensable des parents dans le suivi et la présence des enfants à l’école. Le programme ne permet qu’un seul échec. Tout enfant qui échoue 2 fois dans la même classe ne peut plus continuer le programme. Il faut souligner que nous aidons les enfants en difficulté à travers l’organisation de cours de soutien et de cours particuliers.

Les parents sont responsables de la présence effective des enfants à l’école, de la bonne utilisation du matériel scolaire et de la transmission d’informations concernant la santé et l’indisponibilité de leurs enfants. Nous mettons tout en œuvre pour minimiser le risque d’échec des enfants.

Mali Tribune : Une brève présentation de votre association ?

LC. S. : L’association “Oui, Pour une Enfance Noble” en abrégé OPEN MALI est une association fondée en 2002 à Bamako. Association à but non lucratif disposant d’un récépissé délivré par  le Ministère de l’Administration Territoriale et des Collectivités Locales, OPEN MALI est à ce jour devenue une ONG avec la signature d’un accord-cadre le 25 juin 2019 avec le Gouvernement de la République du Mali. Elle intervient essentiellement dans les domaines de l’éducation, la santé, la citoyenneté active, l’environnement, la promotion des droits des enfants et des jeunes, la formation professionnelle et l’aide d’urgence.

Sa devise : Soyons le Changement !!!

Réalisée par

Alassane CISSOUMA

Mali Tribune

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *