L’écrivain Doumbi Fakoly: « Les deux hélicoptères français n’ont pas fait de collision ; ils ont été descendus »

Auteur d’une quarantaine d’œuvres, l’écrivain de renommée internationale Doumbi Fakoly a accordé, le weekend dernier, à son domicile à Sotuba-ACI, une interview à votre quotidien LE COMBAT sur l’actualité du pays : la crise sécuritaire, le DNI, la lutte contre la corruption, le cas de Kidal et de la France. Avec des mots francs, la figure emblématique de l’écriture africaine révèle que les deux avions de l’ex-métropole  n’ont pas fait de collision, mais ont été touchés par des tirs. Lisez ! 

 

Le Combat : Nous sommes au huitième mois de la formation d’un gouvernement dit de mission dirigé par le Premier Ministre Dr Boubou Cissé. Une équipe née d’une chaine de contestations contre l’ancien locataire de la primature Soumeylou Boubèye Maiga. Quelle appréciation faites-vous à cette équipe?

Doumbi Fakoly :Il n’y a pas de différence et il n’y aura aucune différence entre les gouvernements qu’IBK va demander à être formés .Il n’y aura aucune différence entre les Premiers Ministres parce qu’ils vont former le même type de gouvernement. IBK n’est pas seul responsable. Il a nommé un premier Ministre  pour former un gouvernement afin de servir le Mali.Tout le monde sait qu’aucun de ces ministres ne sert le Mali, mais IBK.

 

Et le Ministre Tièbilé Dramé qui pense faire certains recadrages ?

 

Il n’a qu’à démissionner. C’est parce qu’il ne démissionne pas qu’ils sont en train de le servir. Il ne sert pas le Mali. Et si les Ministres ne sont pas d’accord qu’ils démissionnent. S’ils restent, c’est parce qu’ils sont d’accord. Ils tirent leurs intérêts en participant à ce jeu, c’est pourquoi il n’y a pas d’opposition au Mali. Ils servent IBK et ils se servent eux-mêmes. S’il y’avait des gens responsables derrière lui, il ne ferait pas ce qu’il est en train de faire aujourd’hui.

 

Même appréciation pour Malick Coulibaly qui est en train de se faire une notoriété à travers la lutte contre la corruption ?

 

Lui, il fait exception. Mais s’il ne démissionne pas, ils vont le faire démissionner. On a vu le cas du Colonel M’ba Dao. Il a été nommé ; il a voulu obliger tous les généraux à aller sur le terrain pour rendre compte. Ils sont allés comploter derrière lui et IBK l’a licencié. On sait la pression que Malick Coulibaly est en train de subir. Ils essaient de le chasser. Il y’a beaucoup de généraux qui s’opposent à la déclassification du dossier des avions cloués au sol. Si tu veux être un ‘’patriote’’ dans ce pays, tu es combattu. Il va démissionner par ce qu’IBK va céder à la pression. Il faut savoir qu’IBK ne gouverne pas pour lui-même, mais pour l’étranger et précisément Emmanuel Macron.

 

Le Président IBK serait alors un serviteur de Macron ?

 

C’est ce que les Maliens ne savent pas. Macron n’a pas été élu pour défendre la France, mais pour servir les intérêts de la  grande capitale. Ce sont eux qui ont fait tout son financement. Macron est un serviteur et IBK est à son tour un serviteur de Macron. Je vois les gens bruler le drapeau, mais ce n’est pas la solution. On brule le drapeau en passant faire mal à Macron, mais lui il s’en fout de la France. Il est là pour défendre les intérêts du grand capital, de l’oligarchie financière du monde. Les intérêts de la franc-maçonnerie. Ils ont retenu la leçon du Portugal qui a insisté pour garder ses colonies, mais il a fini par tout perdre. Macron sait que si la France perd le sahel, elle va devenir comme le Portugal. Il est là et profite de la faiblesse de nos chefs d’État. Lui, il pense qu’avec la violence, il peut se maintenir. S’il aimait la France, il allait chercher une autre solution. En brulant le drapeau, les gens font mal aux Français parce que les Français ne sont pas d’accord avec lui-même (Macron)  surtout maintenant qu’il y’a beaucoup de contestations, des gilets jaunes qui parlent du Mali et du franc CFA. Les Français souffrent donc ce n’est pas la solution de bruler le drapeau. La solution c’est de faire pression sur nos chefs d’État. Si nos chefs d’État changent, la situation va changer .

 

Vous voulez dire par là que le sentiment antifrançais qui évolue est justifié?

 

Il faut faire des manifestations pour montrer qu’on n’est pas d’accord sinon ça ne sert à rien de bruler le drapeau. Il y’a des Français qui sont pour nous. Macron symbolise ce drapeau, mais il n’en a rien à faire sinon il aurait travaillé pour les Français.

 

L’actualité sécuritaire est toujours dramatique surtout avec la récente attaque d’Indélimane qui a fait quarante et trois morts dans les rangs des Fama. Vous voyez en cela une faille de la politique sécuritaire du Ministre Dahirou Dembélé ?

 

Un général qui se respecte ne peut pas accepter que son armée ne soit pas équipée. Nos soldats sont beaucoup moins équipés que les ennemis. Les ennemis viennent les attaquer et les tuent sans problèmes. Il doit exiger au Chef d’État d’armer les militaires. Et s’il ne les arme pas, qu’il démissionne et sans cela il est le serviteur d’IBK. Nos soldats meurent et ils ne peuvent même pas se défendre. IBK a dit, il y’a environ deux ans, qu’on l’empêche d’acheter des armes. Les généraux doivent obliger IBK à armer l’armée. Le rôle de l’armée c’est de défendre la population contre les ennemis de l’extérieur et de l’intérieur. Si les ennemis de l’intérieur livrent le pays aux ennemis de l’extérieur, l’armée doit prendre sa responsabilité. IBK part et voyage où il veut pas avec son argent de poche, mais avec les impôts du contribuable. Il a été élu pour deux objectifs :libérer le Nord et lutter contre la corruption.Tout le monde voit. Le Nord est de plus en plus dans le désastre. La corruption est de plus en plus grande, il n’a rien fait. C’est triste de voir les soldats maliens et autres nationalités mourir et ça ne le blesse pas et il ne rapatrie même pas les corps, mais il va à Paris s’incliner devant les corps des militaires. Les gens n’ont pas compris qu’IBK se sent plus français que malien. Il est là pour servir l’intérêt de Macron .

 

La collision d’hélicoptères français a endeuillé le monde. Mais les avis divergent, car certains contestent la version française. Qu’en pensez-vous ?

 

Moi je ne crois pas à cela .Comment vont-ils faire une collision ? Je pense qu’ils ont été descendus par les terroristes. Mais ils n’osent pas le dire.

 

L’armée française a démenti une revendication d’un groupe terroriste

La version des terroristes est plus crédible que celle de l’armée française. Ce n’est pas possible qu’il y ait une collision. Dans ce genre de situation, tout ce que la France dit est faux. Pourquoi les services de renseignement maliens n’ont-ils  pas donné leur version ?

 

Vous voulez dire que la France aurait livré ses militaires ?

Je ne dirai pas cette hypothèse même si Macron est capable de le  faire pour faire taire le sentiment antifrançais. Les deux hélicoptères français n’ont pas fait de collision ; ils ont été descendus. Le service de renseignement malien devrait au moins dire sa version, mais ils se sont tus.

 

Une « convocation » plus qu’une invitation pense maints Maliens sur la  rencontre dont le Président français Emmanuel Macron tient le 16 décembre prochain à Pau avec les Chefs d’État du Sahel. Quelle grille de lecture faites-vous ?

 

Il n’a aucun respect pour nos Chefs d’État. Tout le monde le sait. Et c’est pourquoi il les convoque comme des enfants : venez me voir, je vais vous donner des directives. Personne ne peut accepter cela .C’est une injure à notre honneur. Macron a invité nos chefs d’État comme s’ils étaient ses subalternes. Et eux, ils y vont. C’est une honte. Macron veut leur imposer d’imposer à leurs peuples de ne rien dire sur la France. Il veut qu’ils fassent tout pour que pour calmer le sentiment antifrançais pour que la France puisse continuer d’envoyer ses troupes et de piller le pays. La France est là pour l’intérêt de l’oligarchie financière : l’or, l’uranium, etc. Macron même a intérêt à ce que sa troupe reste au Sahel.

 

Et si toutefois, les Présidents du Sahel daignent dire que le peuple sahélien souhaite le retrait de la Barkhane ; il n’ y aura pas de conséquences ?

 

C’est ça qu’il faut faire. Depuis que les forces multinationales interviennent, dans aucun pays elles n’ont réussi à établir l’ordre. C’est toujours pire quand elles sont là. Donc, qu’elle parte, c’est mieux. La présence de la force Barkhane va faire que la situation va empirer. C’est un exemple vécu partout dans le monde. Ces forces internationales n’ont jamais réussi à amener la paix partout où elles sont passées. Jamais! Au contraire, c’est des complications. Qu’elle parte, les militaires maliens vont se mettre devant leur responsabilité. Mais, les Chefs d’État du Sahel n’oseront pas dire à Macron de faire partir son armée. Ils vont écouter ce que Macron va dire et essayer d’harmoniser un peu, mais ils savent qu’ils ne peuvent pas bloquer les mécontentements. Ils vont là-bas et accepteront tout ce qu’on va leur dire.

 

Une cérémonie qui a aussi fait débat. Il s’agit du 4e congrès du mouvement armé de Kidal. Certaines présences n’ont pas été appréciées, dont celle de l’ancien Ministre Mohamed Aly Bathily …

Il y’a plusieurs années, quand ils se sont soulevés et que Kadhafi, quelques années avant, est venu au Mali pour dire que les Touaregs et Arabes sont antérieurs dans cette région y compris le Sénégal ; j’ai fait une publication pour dire que Kadhafi n’a pas dit la vérité. Il a dit depuis 5000 ans. J’ai dit qu’il y’a 5000 ans, la race arabe n’existait même pas dans la région. Donc, ce qu’il a dit est totalement faux. La revendication de ces gens-là est purement raciste. Ils ont déclaré dans les colonnes des médias étrangers, dans les années 80, qu’ils sont les seuls peuples de la race blanche sous domination de la race noire. C’est un mouvement séparatiste fondé sur le racisme et les Occidentaux les soutiennent. Donc, toute personnalité qui va là-bas cautionne ce séparatisme et sans le vouloir peut-être.

 

Cette fête a aussi coïncidé avec un processus de fusion des mouvements armés en parti politique. Quel peut être leur projet ?

Tant qu’IBK sera au pouvoir, l’objectif de ces séparatistes sera atteint. Ça, c’est clair parce qu’IBK ne fait rien pour mettre leur revendication en question, la combattre. Il faut équiper nos militaires et ils feront leur devoir de reconquérir notre territoire. Il faut que les généraux exigent d’IBK les armes qu’il faut. La période du dialogue avec ce mouvement est terminée. Ce n’est pas la peine de faire le dialogue avec des gens qui ne connaissent que la violence. Même dans leur rang, il y’a des gens qui ne sont pas pour l’indépendance, des gens qui veulent l’intégrité du Mali. Ils sont minoritaires. Ce sont les féodaux qui considèrent les autres comme des esclaves, des moins que rien. Si les intellectuels s’étaient aussi coalisés pour exposer ces vérités, ça allait faire que même à l’étranger le soutien de ce mouvement diminue. Mais nos intellectuels ne font pas leur travail, ils ne font pas la remise en question.

 

Autre chapitre de l’actualité sécuritaire. Une mission spéciale européenne sera au Mali en 2020, a annoncé la Ministre des armées de la France Florence Parly lors de son  passage récent à Gao.Cette force sera-t-elle  prométhéenne ? 

J’ai dit : les forces étrangères n’ont jamais résolu un problème dans aucun pays. Donc, qu’elle amène d’autres forces, c’est pour ajouter à la confusion. Elles ne peuvent rien faire. Elles viennent pour tromper les Maliens. Si les forces étrangères pouvaient faire quelques choses, ça trouvera qu’ils ont déjà résolu le problème. C’est pourquoi il ne faut pas rejeter les propos de Sali Keita quand il dit qu’IBK sait très bien que c’est Macron qui est derrière tout ça. Qu’est-ce qui fait que les terroristes soient plus armés que nos militaires ? Qui leur fournit les armes ? S’ils voulaient que le problème cesse, ils vont tarir la source de l’approvisionnement des djihadistes ou ils livrent les armes aux militaires maliens pour qu’ils luttent. Salif Keita n’a pas tort et IBK sait très bien que c’est Macron qui organise tout ça. Elles sont là pour préparer le terrain à l’oligarchie financière.

 

La jeunesse a un rôle à jouer pour changer la donne ?

Je dis aux jeunes de ne pas privilégier l’insurrection parce qu’ils pourraient être tués. Ce que les gens ne savent pas, leurs sangs vont servir à nourrir les égrégores de ces gens qui dominent.

 

Alors quelle solution alors ?

Il y’a deux types d’énergie. L’énergie artificielle qui a été utilisée pour fabriquer les armes de combat : les chars, les mitrailleurs  ,les canons. L’énergie naturelle qui est partout et qui existe en abondance .Les gens vont dire que je suis raciste, mais ce n’est pas vrai .C’est nous qui avons l’énergie naturelle par notre mélamine. D’ailleurs, certains Blancs le reconnaissent volontiers que nous sommes plus proches de Dieu, que nous sommes plus intelligents, que nous sommes plus forts physiquement. Le Blanc en perdant sa mélamine est devenu aussi sauvage. Il a perdu le contact avec le monde invisible. Il ne sait plus que le monde physique et monde invisible sont intéressement lié. Il ne s’intéresse qu’au monde physique c’est pourquoi il tue, il détruit la nature. Il faut rentrer dans les sociétés secrètes. Il faut aller dans les villages avec des vidéos pour qu’ils sachent comment nos enfants sont en train de mourir dans l’océan, dans le désert et dans le sahel et maltraités dans tous les pays arabes. Ces hommes et femmes initiés ne connaissent que leurs villages et ne protègent que leurs villages. Ils n’ont pas la conscience nationale. S’ils réussissent à les avoir, ils vont régler le problème du sahel. Comme les Dogons ont fait, ils peuvent utiliser les intempéries. C’est ça notre force en dehors des armes physiques. C’est pourquoi ils dénigrent nos sociétés sécrètes parce qu’ils savent que c’est nous seuls qui avons cela. Nous avons des solutions pour nous en sortir. Si IBK se sentait malien, il allait prendre contact avec ces hommes et ces femmes qui pourront l’aider.

 

Un rendez-vous tant attendu. Il s’agit du dialogue national inclusif. La phase nationale s’entame le 14 décembre prochain. Qu’en pensez-vous ?

C’est vrai qu’il faut que les Maliens se parlent. Mais s’il attend jusqu’à maintenant pour lancer l’idée c’est parce que quelque part il a eu la pression. Il n’a pas fait cela parce qu’il aime le pays, mais parce qu’il a subi des pressions de le faire. Je suis persuadé qu’aucune des solutions qui seront proposées ne sera adoptée si elle va à l’encontre de la France. Si par exemple au cours de ce dialogue inclusif, les Maliens disent qu’il faut demander à l’armée française de partir, ça ne se fera pas. Si au cours  de ce dialogue, les gens demandent une surveillance poussée de nos richesses afin qu’elles ne soient pas exportées, ça ne se fera pas. Si les gens demandent au cours de ce dialogue que la justice soit appliquée dans toute sa rigueur, il ne va pas le faire. Ça n’a pas de sens. On va perdre l’argent du peuple pour rien. Il a été élu pour servir le Mali ; il faut qu’il serve le Mali. IBK sait très bien que les groupes terroristes se servent des mines artisanales, non surveillées par l’État, pour se faire de la fortune et acheter des armes .Les pays qui leur vendent des armes sont aussi complices par ce qu’ils savent que c’est pour venir tuer les Maliens. C’est pour ça qu’ils interdisent la région aux militaires.

 

Votre dernier mot…

La France se trompe de combat .Elle a la mémoire courte .Si elle insiste dans son désir de soumettre le Mali, elle va perdre le Mali et tout le reste de l’Afrique .Il suffit qu’elle perde le Mali, elle va perdre tout le Sahel. Et la France va se retrouver à la même situation que le Portugal, et peut-être même pire si elle perd les possibilités d’exploiter ses colonies. Sans le CFA, la France sera entre le 15e et 16e pays dans le classement. C’est pourquoi j’ai dit que Macron n’aime pas son pays sinon il aurait trouvé d’autres types d’accords.

Le deuxième message est toujours à la France. La France fait confiance aux Touaregs et aux Arabes, mais elle n’a pas compris qu’ils vont la trahir quand ils vont avoir leur indépendance. Ils vont se retourner vers les pays arabes. Ils vont jeter la France. Elle perd son temps en mal-choisissant son partenaire. En continuant ce qu’elle fait, elle fait resurgir dans la mémoire des Africains tout ce que ses ancêtres ont fait : l’esclavage, la colonisation. Le sentiment n’est pas seulement antifrançais, mais anti-occidental.

En fin, je souhaite que la jeunesse malienne sache que le Mali lui appartient. C’est à lui d’en prendre soin. Donc de n’accepter aucune intimidation. Il faut qu’elle trouve de solutions, qu’elle réfléchisse. Il n’y a pas un problème sans solutions.

Propos recueillis par Seydou Konaté

LE COMBAT

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *