Cheick Sekouba Konate dit Woloni Karamoko : ‘’ L’islam est venu pour édifier et construire’’

La célébration de l’Achoura Zihara de Woloni aura lieu du  23 au 24 octobre 2015. Cette  61ème édition sera placée sous la haute présidence de Mme Fatou Daou, sous-préfet de Néguéla. Des milliers des  fidèles de la communauté musulmane  viendront des quatre du monde.   Cheick Sékouba Konaté  a accordé une interview au Journal Mali Sadio, pour éclairer davantage nos lecteurs.

interview entretien questions reponses

MS : Qui êtes-vous ?

Cheick Sékouba Konaté:Je m’appelle Cheick Sékouba Konaté dit Woloni Karamoko  marabout.

MS : Où est situé  le village de Woloni ?

Cheick Sékouba Konaté: Le village de Woloni est situé dans la commune rurale de Bossofala /cercle de Kati région de Koulikoro. Il est situé dans une plaine entourée par des marigots et des montagnes. Il est situé à près de 75 km de Bamako.

MS : Peut-on savoir d’où viendront des milliers des fidèles de la communauté musulmane ?

Cheick Sékouba Konaté : Ces milliers de fidèles  viendront de toutes les régions du Mali, du district de Bamako, d’Afrique, de l’Europe, de l’Amérique, de l’Asie, bref  des quatre coins du monde entier. Nous sommes à la 61èmeédition de la célébration de l’Achoura. La première célébration de remonte de 1954.

MS : Qu’est-ce que c’est l’Achoura Zihara ?

Cheick Sékouba Konaté : L’Achoura Zihara est un pèlerinage qui nous permet aux croyants musulmans d’aller rendre visite au tombeau de Cheick Youssouf Konaté, ou autres grands propagateurs et défenseurs de la dyna islamia et d’y faire des prières, invocations et bénédictions.

Achoura qui veut dire changement de l’année lunaire est  prescrite par Dieu. Ce grand devoir religieux permet à chaque participant de consolider sa foi, de s’engager à respecter les lois de l’Islam. Sur les lieux, trois devoirs sont recommandés aux participants, pour la bonne réussite de cet  important évènement :

1-Rendre visite d’abord au Cheick (à la tombe) où repose l’âme du Cheick ou l’illustre personnalité ;

2- Faire leurs cadeaux lors de cette étape.

Faire  des prières et des bénédictions pour l’âme du Cheick et faire vos souhaits et bénédictions ;

3- Faire (prendre) l’ablution à toutes les heures de prière et aller prier à la mosquée de Woloni et non dans les chambres du logement.

Après la prière, il est demandé à tout le monde de bien vouloir  attendre et écouter les conseils et avis qui pourront être prodigués  par les Imams ou conseillers islamiques délégués ou chargés.

Il est interdit de poser tout acte  contraire aux principes de l’islam, des lois nationales   et à nos mœurs et coutumes. Ces actes feront que les coupables ne bénéficieront pas de l’intérêt de l’Achoura et de la Zihara en totalité.

MS : Est- ce qu’ après les rites et  les obligations , les fidèles  seront libérés directement ?

Cheick Sékouba Konaté : Non, qu’après les rites et les obligations, les fidèles sans distinction aucune  doivent se retrouver à la mosquée de Woloni  pour  lecture, récitation et bénédiction. C’est ainsi que les fidèles de la communauté musulmane pourront avoir la route  pour rentrer chez eux. A ce niveau, il faut préciser que tous les fidèles  doivent  aller directement chez –eux avant de vaquer à d’autres occupations. Quand ils se  sont rendus à la maison  déposer leurs bénédictions, alors ils sont libres de faire d’autres occupations.  Il faudrait signaler que quand les fidèles quittent les lieux de l’Achoura et le Zihara, il leur est demandé d’être porteurs du flambeau de la propagation de l’islam, les acteurs de la bienfaisance , d’avoir  de bonne réflexion dans le sens de la paix et l’entente au  sein des associations  religieuses et en tout lieu et circonstance de  savoir et pouvoir respecter la constitution et les lois de la République, ainsi que nos autorités ; de ne pas proférer les injures, s’adonner à la violence  et autre méfait. Toute chose à même de nuire à nous –mêmes et à toute notre société.

MS : Quel  appel lancez- vous  à nos autorités ?

Cheick Sékouba Konaté : J’invite  nos autorités à être constamment à l’écoute du peuple tout entier, de bien  vouloir  prendre  en compte ses soucis et aspirations démocratiques. L’islam est venu pour édifier et construire. Car, nous devons militer dans le sens de l’instauration de la paix, de la cordialité et dans le sens de l’acquisition d’un au-delà prospère, le Paradis, à travers la pardon du Dieu Tout Puissant.

Puisse notre dynastie religieuse être à la hauteur de nos aspirations. Paix et bénédictions soient sur le Prophète Mahomet. Bonheur et prospérité à tout musulman prêchant la foi islamique.

MS :Votre mot de la fin ?

Cheick Sékouba Konaté : Je demanderai à tous les fidèles participants de planter chacun au moins  un  arbre qui va s’appeler l’arbre de l’islam.

Propos recueillis par Moussa SISSOKO           

 Source: Mali Sadio
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *