USA : Voici pourquoi plusieurs Américains pensent que Trump est un mauvais président

Selon un récent sondage, plusieurs citoyens américains pensent que le président Donald Trump fait un mauvais travail concernant des sujets délicats comme le conflit avec la Corée du Nord, et surtout sa décision de construire un mur le long de la frontière mexicaine.

Donald Trump president usa amerique

Le Centre d’études politiques de l’Université d’Harvard et la société Harris Insights and Analytics ont publié cette semaine leur sondage national mensuel sur les événements actuels. Le résultat de ce travail révèle que 57% des américains désapprouvent la gouvernance de Trump. Les données recueillies du 17 au 22 août ont également indiqué que la majorité de la population n’était pas satisfaite de son administration, de sa stratégie d’immigration ou sa gestion des affaires extérieures, y compris sa rhétorique envers la Corée du Nord.

« Le public ne veut pas que la Corée du Nord obtienne des armes nucléaires et les utilise », a déclaré Mark Hill, co-directeur du sondage de Harvard-Harris.

« En principe, ils veulent que la Corée du Nord soit sanctionnée et que les États-Unis demande de l’aide à la Chine. Sa gestion de ce problème déterminera le soutien qu’il recevra du public », a-t-il ajouté.

Trump a alourdi les sanctions contre Kim Jong Un, mais le Président et son administration ont également déclaré mainte fois que l’intervention militaire était une option viable. Il a renforcé la présence militaire en Asie-Pacifique, exaspérant la Corée du Nord.

Après que la Corée du Nord ait testé avec succès deux missiles balistiques intercontinentaux (ICBM) le mois dernier et a affirmé qu’il avait maintenant la possibilité de procéder à une frappe nucléaire contre les États-Unis, Trump a riposté en promettant « le feu et la fureur comme le monde n’en a jamais vu ».

Les répondants ont également critiqué le plan de Trump de construire un mur le long de la frontière entre les États-Unis et le Mexique dans le but de freiner l’immigration illégale. Seulement 3% ont déclaré que construire la barrière devrait être une priorité pour Trump. La seule initiative qui a reçu moins de soutien est celle de rompre le traité nucléaire avec l’Iran. Les deux projets que les américains soutiennent plus dans l’agenda de Trump sont la stimulation de la croissance de l’emploi (29%) et l’abrogation et le remplacement de la loi sur les soins abordables mis en place par son prédécesseur. (16 pour cent).

Avec de telles statistiques, il est évident que les Américains ne veulent plus de leur Président.

 

Source: afrikmag

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *