USA-Corée du Nord: Donald Trump hausse le ton!

Serait-on entrain de se diriger vers un conflit entre Américains et Nord-Coréens? Même si Donald Trump et Kim Jong-Un ne sont qu’à des échanges verbaux, la virulence des propos laisse croire qu’une guerre entre les Etats Unis et la Corée du Nord est plus qu’imminente.

donald-trump-president-usa-amerique

Jeudi, le leader Nord-Coréen menaçait de tirer des missiles sur l’ile américaine de Guam, une manière de montrer à son homologue américain qu’il est bien capable d’atteindre son territoire malgré la distance entre les deux Etats.

« Quatre missiles seront tirés simultanément et survoleront les préfectures japonaises de Shimane, Hiroshima et Koichi », a annoncé le général Rak-Gyom. Il a précisé que les engins voleront « 17 minutes et 45 secondes sur une distance de 3356,7 km » avait déclaré Kim Jong-Un lire ici:http://www.afrikmag.com/etats-unis-coree-du-nord-la-guerre-se-poursuit-entre-donald-trump-et-kim-jong-un/

En réponse à cette menace, Donald Trump a répliqué 24 heures après, soit le vendredi 11 août. Évoquant le sujet, Donald Trump a affirmé que « S’il fait quoi que ce soit visant Guam, ou un autre territoire américain, ou un allié des Etats-Unis, il le regrettera vraiment et il le regrettera rapidement », a-t-il déclaré alors qu’il se trouvait au New Jersey. Le président américain n’a pas manqué de dénoncer une fois de plus son exaspération face un régime « qui se comporte mal depuis des années, des décennies ». 

Pékin s’en mêle

Face à la montée de la tension entre Américains et Nord-coréens, la Chine, appelle les deux parties à la retenue. Dans un message diffusé sur la chaîne CCTV, le président chinois, Xi Jinping, a invité Donald Trump à éviter « les mots et les actes » tendant à envenimer une situation déjà très délicate.

Dans un entretien téléphonique entre les deux hommes, Xi Jinping à appelé les USA et la Corée du Nord à faire du dialogue et des négociations leur priorité en vue d’un règlement politique, rapporte de nombreux médias.

Même si le président chinois a rappelé l’intérêt commun de son pays avec les USA dans la dénucléarisation de la péninsule coréenne, il reste que Pékin est le principal allié de Piongyang.

 

Source: afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *