Syrie: Trump assure ne jamais avoir envisagé un assassinat d’Assad

WASHINGTON (Reuters) – Donald Trump a déclaré mercredi ne jamais avoir envisagé un assassinat du président syrien Bachar al Assad, comme l’écrit le journaliste américain Bob Woodward dans un livre à paraître.

Répondant aux journalistes pendant une visite à Washington du dirigeant koweïtien Cheikh Sabah al Ahmed al Djaber al Sabah, le président américain a assuré que cette hypothèse n’avait “jamais été discutée” à la Maison blanche.

“Cela n’a même jamais été envisagé, ni ne sera envisagé”, a poursuivi Donald Trump, qualifiant le livre de Bob Woodward de “fable”.

Dans son livre “Peur: Trump à la Maison blanche”, dont des extraits ont été publiés mardi par le Washington Post, Bob Woodward écrit que le président américain a réclamé l’année dernière l’élimination de Bachar al Assad, demande que son secrétaire à la Défense, Jim Mattis, a ignorée.

Interrogé mercredi sur la situation en Syrie où se prépare une offensive de grande ampleur des forces gouvernementales et de leurs alliés dans la province d’Idlib, Donald Trump a déclaré que les Etats-Unis seraient “très en colère” en cas de lourdes pertes civiles.

“Ça ne peut pas être un massacre”, a-t-il dit. “S’il y a un massacre, le monde va être très, très en colère et les Etats-Unis vont aussi être très en colère.”

(Steve Holland; Tangi Salaün pour le service français, édité par Tangi Salaün)

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *