Réponse africaine au coronavirus : Le Royaume-Uni apporte 14,700 milliards de FCFA

Le Royaume-Uni entend collaborer avec l’Union africaine (UA) pour ralentir la propagation du coronavirus sur le continent, en soutenant la réponse africaine au coronavirus. Il va pour ce faire apporter 20 millions GBP (soit 14,700 milliards de Fcfa) pour soutenir la formation d’experts africains de santé afin de lutter contre le coronavirus et sauver des vies. L’annonce est faite par un communiqué déposé à notre rédaction.

 

Cette annonce, précise le communiqué, fait suite à des conversations téléphoniques entre James Duddridge, secrétaire d’État chargé de l’Afrique, Albert Muchanga, commissaire de l’UA chargé du Commerce et de l’Industrie et Amira El-Fadil, commissaire de l’UA chargée des Affaires sociales. Discussions au cours desquelles, ils ont abordé les risques que pose la pandémie à l’Afrique et la façon dont le Royaume-Uni œuvre avec ses partenaires sur le continent pour répondre à ces enjeux planétaires communs.

Ainsi, cet investissement fait du Royaume-Uni, le plus important contributeur national au fonds lancé le mois dernier par Cyril Ramaphosa, président de l’Union africaine (UA) et président de la République d’Afrique du Sud, soutient le document de presse.

La contribution aidera les dirigeants et les experts techniques africains à ralentir la propagation du coronavirus et à sauver des vies en Afrique et dans le monde entier. Surtout que les cas de contamination se multiplient sur le contient et deviennent inquiétants.

Le fonds permettra de lutter contre la pandémie en recrutant des experts de santé africains et en les déployant là où ils sont le plus nécessaires, en renforçant le traçage mondial de la pandémie, en combattant la désinformation potentiellement dangereuse, en dispensant aux professionnels de la santé des formations spécialisées sur le coronavirus, et en rendant l’information sur le virus plus accessible au public.

L’ambassadeur britannique auprès du Mali, Guy Warrington, a déclaré : «Ce nouveau soutien à l’Union africaine intervient alors que le Royaume-Uni a déjà promis plus de 764 millions GBP (soit 560,850 milliards de Fcfa) pour la lutte internationale contre le coronavirus. Le Royaume-Uni utilise également ses programmes d’aide existants pour aider les pays vulnérables d’Afrique comme le Mali à renforcer leurs systèmes de santé afin de lutter contre le virus. Nous assurons également une protection sociale vitale ici. Nous sommes déterminés à travailler avec le Mali pour lutter contre cette maladie pernicieuse ».

C. M. T.

Source : L’ESSOR

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *