Nucléaire iranien : Rohani et Kerry affichent leur optimisme

“J’estime qu’un accord est possible. Il n’existe rien qui ne puisse être résolu et l’autre partie doit prendre sa décision finale pour cela”, a déclaré le président Rohani.

président iranien Hassan Rohani

Le président iranien Hassan Rohani a affirmé aujourd’hui qu’il n’existait “rien qui ne puisse être résolu” et qu’un accord était “possible” sur le dossier nucléaire, alors que les négociations avec les grandes puissances doivent reprendre mercredi prochain en Suisse. “Dans ce cycle de négociations, des points de convergence sont apparus sur certains des sujets pour lesquels il y avait des divergences d’opinion, ce qui peut servir de fondation à un accord final”, a déclaré le dirigeant iranien.

Le secrétaire d’Etat américain John Kerry a vanté samedi « l’unité » des grandes puissance sur le dossier nucléaire iranien, après une semaine de négociations avec l’Iran à Lausanne, assurant aussi que Washington « ne se précipitait pas » pour sceller un accord. « Je souligne que nous sommes unis dans notre objectif, approche et détermination pour faire en sorte que le programme de l’Iran soit pacifique. Cette union a continué de jouer un rôle central », a-t-il insisté, sur fond de rumeurs de tensions au sein du groupe 5+1 (Etats-Unis, Russie, Chine, France, Royaume-Uni, Allemagne) où Paris est considéré comme le plus intransigeant face à Téhéran.

« Nous ne voulons pas n’importe quel accord (…) Nous ne nous précipitons pas », a martelé le chef de la diplomatie américaine après que des diplomates européens eurent exprimé ces dernières semaines scepticisme quant à la volonté prêtée aux Etats-Unis de conclure au plus vite un règlement sur le programme nucléaire controversé de Téhéran.

« Il est temps de prendre des décisions difficiles. Nous voulons le bon accord qui rende le monde, les Etats-Unis et leurs plus proches alliés et partenaires, plus sûrs et plus en sécurité », a insisté John Kerry dans une courte déclaration à la presse.

Source AFP
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.