Nouvel album de Beyoncé : « une lettre d’amour » à la culture africaine

Producteurs, artistes, stylistes africains sont mis à l’honneur dans le nouvel album de Beyoncé qu’elle décrit elle-même comme une « lettre d’amour à l’Afrique ». Tour d’horizon.

 

L’album du « Roi Lion » qui accompagne le film éponyme est disponible depuis vendredi. Un cru de quatorze titres dans lequel la chanteuse, qui en est d’ailleurs la productrice, a voulu mettre en exergue le talent de la culture africaine dont l’expansion ne se dément pas. Entre artistes invités à collaborer sur le disque et les costumes arborés dans les clips vidéo, l’Afrique s’exprime sans complexe.

La styliste ivoirienne LaFalaise Dion n’en revient toujours pas. La semaine dernière, elle partageait avec ses abonnés Instagram et Facebook la bonne nouvelle : la star mondialement connue Beyoncé porte une de ses créations dans son nouveau clip « Spirit ». Baptisé le « Labadja Head piece », il s’agit d’un chapeau dont la particularité se trouve dans l’assemblage exquis de cauris – une sorte de coquillage encré dans la culture africaine.

« J’ai travaillé sur ce projet avec Ibrahim Fernandez ! On a réalisé le dessin, on a créé une robe pour Beyoncé. J’ai également envoyé à sa styliste une vingtaine de chapeaux. Finalement, c’est la pièce qu’elle porte sur le visage qui a été retenue de mon travail. Merci mon Dieu », explique la styliste, spécialisée dans la mise en valeur des cauris.

Si l’expérience est inédite pour LaFalaise Dion, pour Sarah Diouf, styliste sénégalaise dont la création est également portée dans le clip Spirit de Beyoncé, c’est une confiance qui se renouvelle. En 2018, en effet, Beyoncé, alors en vacance avec sa famille, s‘était affichée avec une tenue de la marque Tongoro détenue par Sarah Diouf.

Ouvertement amoureuse de la mode africaine, la star américaine a plusieurs fois enfilé des créations de stylistes africains comme la Sénégalaise Adama Paris. Cependant, des voix émergent pour demander à la star de promouvoir de manière explicite les stylistes africains lorsqu’elle porte leurs créations, autant qu’elle le fait pour les stylistes occidentaux.

Pour ce dernier album, la chanteuse n’a cependant pas hésité à dévoiler les noms des chanteurs africains qui l’ont accompagnée sur le projet. On retrouve notamment les nigérians Tiwa Savage, Yemi Alade, Mr Eazi, Wizkid, le Camerounais Salatiel ou encore le Ghanéen Shatta Wale. En tout, ils ont été neuf artistes africains à poser leur voix sur l’album.

Carole Kouassi
Africanews / MCP, via mediacongo.net
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *