Lors d’une attaque d’hommes armés en République Démocratique du Congo : L’ambassadeur d’Italie dans le pays tué avec son garde rapproché

L’Ambassadeur d’Italie en République Démocratique du Congo, son garde rapproché et le chauffeur du Programme alimentaire mondial (PAM) ont été tués ce lundi 22 février 2021, dans la matinée. C’était lors d’une attaque d’hommes armés contre un convoi de l’agence onusienne en mission, à quelques kilomètres de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu.

L’Ambassadeur Luca Attanasio, âgé de 43 a été tué lors d’une attaque armée contre un convoi du Programme alimentaire mondial (PAM) en visite à une dizaine de kilomètres de la ville de Goma, dans la province du Nord-Kivu, dans l’Est de la République Démocratique du Congo.

Selon nos informations, l’Ambassadeur Attanasio qui accompagnait un convoi du PAM, une agence onusienne évoluant dans l’humanitaire, a été victime d’une embuscade tendue dans le Nord-Kivu. Mortellement blessé, le diplomate italien a succombé à ses blessures à l’hôpital, a-t-on appris.

Par ailleurs, en plus du diplomate italien, son garde rapproché et le chauffeur du programme alimentaire mondial (PAM) ont été aussi tués, et quatre autres personnes kidnappées par le groupe armé non identifié. Selon des sources, une des personnes enlevées a été retrouvée par l’armée congolaise.

Le ministère de l’intérieur congolais a, après l’attaque accusé les Forces démocratiques de libération du Rwanda (FDLR), les rebelles hutus rwandais d’être à l’origine de cette attaque meurtrière qui a causé la mort de trois personnes dont l’Ambassadeur d’Italie en RDC.

Ensuite, dans un message lu par le porte-parole du Gouvernement congolais, à la télévision nationale, le président Félix Tshisekedi a condamné « avec la plus grande rigueur cette attaque terroriste ». Avant de demander à ce qu’une enquête soit ouverte pour identifier les auteurs de cette attaque meurtrière afin de les traduire devant la justice.

De son côté, le secrétaire général des Nations Unies, Antonio Guterres, a lui aussi, sollicité le gouvernement congolais de mener une « enquête diligente » afin de traduire les auteurs devant les juridictions compétentes. Auparavant, les 15 membres du conseil de sécurité de l’ONU ont, dans une déclaration, condamné fermement cette attaque meurtrière.

A noter que le diplomate Luca Attanasio est arrivé en octobre 2017 à Kinshasa, capitale congolaise comme chef de mission, avant d’être nommé Ambassadeur en 2019. Connu pour son engagement humanitaire, M. Attanasio a été lauréat du « Prix Nassiriya de la paix », en octobre 2020.

Ibrahim Djitteye

Source: Journal le Pays- Mali
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *