L’innovation scientifique et technologique de la Chine en marche vers les premiers rangs mondiaux

Wan Gang, ministre chinois des sciences et technologies, a déclaré récemment lors d’une conférence de presse que l’innovation scientifique et technologique de la Chine accélère sa marche vers les tous premiers rangs internationaux, et dans certains secteurs, elle a même commencé à devenir un chef de file mondial en matière d’innovation. Fait particulièrement intéressant, le total des articles scientifiques internationaux publiés par la Chine est au deuxième rang dans le monde, dépassant également pour la première fois l’Allemagne et la Grande-Bretagne ; quant à son nombre de demandes de dépôts de brevet d’invention, c’est tout simplement le plus élevé du monde.

Selon Wan Gang, la Chine est devenue une puissance d’innovation technologique avec une influence mondiale. Certains de ses représentants en la matière, comme le sous-marin Jiaolong, le télescope Œil Céleste ou la sonde Wukong, présentant tous des innovations majeures, sont apparus l’un après l’autre, renforçant notablement son influence internationale dans le domaine de la recherche fondamentale. La prochaine étape verra la Chine prendre des mesures pour renforcer ses capacités d’innovation originales.

Il n’y a pas si longtemps, le très important rapport au 19e Congrès du Parti communiste chinois avait mis en avant l’« accélération de la construction d’un pays innovant », soulignant sans équivoque que « l’innovation est la force motrice principale du développement d’une stratégie pour soutenir la construction d’un système économique moderne ».

En 2017, les investissements totaux de la Chine dans les dépenses de recherche et de développement expérimental devraient atteindre 1,760 milliards de yuans (277,72 milliards de dollars) soit une augmentation de 70,9% par rapport à 2012 ; de même, le taux de contribution du progrès scientifique et technologique est passé de 52,2% en 2012 à 57,5%, et les capacités d’innovation de la Chine dans les classements mondiaux sont passées de la 20e place en 2012 à la 17e place.

En 2016, l’économie numérique de la Chine a atteint 22,600 milliards de yuans (3,566 milliards de dollars) et le volume des ventes au détail en ligne et l’échelle de fabrication des produits d’information électroniques se sont classés au premier rang mondial. La combinaison de l’innovation technologique, de l’innovation en matière de modèle d’entreprise et un marché d’une taille gigantesque a profondément influencé et changé la structure industrielle mondiale, et la répétition rapide de l’« innovation chinoise » a attiré l’attention du monde entier.

Cependant, la capacité d’innovation originale de la Chine en sciences et technologies est encore faible. Wan Gang a souligné que la prochaine étape se concentrera sur le développement futur à long terme, le renforcement des conceptions de haut niveau dans la recherche fondamentale, du personnel de recherche de base, et de la recherche fondamentale tournée vers l’avenir.

Huang Fahong, journaliste au Quotidien du Peuple

La rédaction

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *