Les hommes sans barbe ressemblent à des femmes, selon un Clerc islamique turc

Un prédicateur islamique en Turquie a dit que les hommes devraient faire pousser leur barbe pour faire comprendre qu’ils ne sont pas des femmes.

Le porte-parole islamique Murat Bayaral a parlé ce week-end dans l’émission télévisée Fatih Medreseleri, attaquant les hommes sans barbe.

Bayaral a déclaré: «Les hommes devraient pousser la barbe. L’une des deux parties du corps qui séparent les hommes des femmes est la barbe », selon Hurriyet Daily News. Par exemple, si vous voyez un homme avec de longs cheveux de loin, vous pouvez penser qu’il est une femme s’il n’a pas de barbe. Parce que de nos jours les femmes et les hommes s’habillent de la même manière.

« Dieu pardonne! Vous pourrez être possédé par des pensées indécentes ».

 

La critique des hommes imberbes a provoqué un vrai tollé.

Magdalena Kirchner, qui est membre du Centre des politiques d’Istanbul, a déclaré que les explosions comme celle de Bayaral ne sont pas rares. «Les débats turcs sur la piété et la modestie se répètent fréquemment», a-t-elle déclaré à Newsweek.

Erdogan a déclaré en 2012 son intention d’élever des «générations pieuses» et l’ancien vice-Premier ministre Bülent Arinç a déclaré en 2014 que les femmes ne devraient pas rire à haute voix en public.

Kirchner a poursuivi en ajoutant que les croyances de Bayaral révélaient le désir du gouvernement turc de fabriquer une «pression ascendante contre un mode de vie [séculier] sans avoir à imposer de contraintes légales».

Un autre prédicateur de Sydney, Umm Jamaal ud-Din, a critiqué les femmes qui choisissent d’épiler leurs sourcils. En effet, pour lui, c’est un péché, ou haram, que les femmes s’épilent les sourcils, même si elles croient que c’est hygiénique.

 

Source: afrikmag

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *