Le secrétaire d’Etat américain félicite le président angolais

A Luanda hier, Mike Pompeo a salué la lutte contre la corruption engagée par Joao Lourenço, notamment contre la famille de son prédécesseur José Eduardo dos Santos

La corruption a “freiné pendant trop longtemps le vaste potentiel” de l’Angola, signale Mike Pompeo .

En deux ans et demi de pouvoir, le président Lourenço a fait un travail formidable pour faire de la corruption un fantôme du passé”, a déclaré le ministre américain lors d’une conférence de presse après s’être entretenu avec le président angolais.

Mike Pompeo croit fermement que le président Joao Lourenço va libérer son pays de la corruption.

Il “augmente la transparence, aide les institutions financières à faire le ménage et poursuit” les coupables a t-il indiqué.

Le successeur du Président Dos Santos a fait le ménage au sein des institutions, des entreprises publiques et de l’appareil sécuritaire du pays au nom de la lutte contre la corruption.

Plusieurs proches de son prédécesseur ont été directement visés notamment

Isabel dos Santos, La fille de l’ex-président, limogée de son poste de PDG du géant pétrolier public Sonangol.

Elle est accusée de fraude, détournement de fonds et blanchiment d’argent par la justice angolaise.

Des accusations qu’elle dénonce comme “des attaques politiques”.

Son demi-frère, José Filomeno dos Santos, qui présidait le fonds souverain du pays, est lui jugé depuis décembre à Luanda pour détournements de fonds publics.

Le chef de la diplomatie américaine a promis l’aide de son pays à l’Angola.

BBC

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *