Le Roi Salman Bin Abdulaziz Al Saoud Doté d’une intelligence au-dessus de la moyenne et précoce (il a mémorisé le Saint Coran en entier à 10 ans), son père (le Roi Abdulaziz Al Saoud dont il est le 25e fils) avait l’habitude de le prendre avec lui à des réunions à des rencontres au sommet avec les rois et dirigeants du monde.

Doté d’une intelligence au-dessus de la moyenne et précoce (il a mémorisé le Saint Coran en entier à 10 ans), son père (le Roi Abdulaziz Al Saoud dont il est le 25e fils) avait l’habitude de le prendre avec lui à des réunions à des rencontres au sommet avec les rois et dirigeants du monde. Portrait d’un roi visionnaire et généreux.

La prestation d’allégeance faite au Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud, en tant que Roi du Royaume d’Arabie saoudite a eu lieu le 3 Rabiy II 1436H, correspondant au 23 janvier 2015. Le Roi Salman avait passé plus de deux ans et demi en tant que Prince héritier et vice-président du Conseil des ministres après sa nomination le 18 juin 2012 par décret royal à ce poste. Il avait continué d’occuper en même temps le poste de ministre de la Défense, auquel il a été nommé le 5 novembre 2011.

Jeunesse :

Le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saoud est né le 5 Shawal 1354H correspondant au 31 décembre 1935 à Riyad. Il est le 25e fils du fondateur du Royaume d’Arabie Saoudite, le Roi Abdulaziz Al Saoud.

Le Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud a vécu avec ses frères au palais royal à Riyad. Son père avait l’habitude de le prendre avec lui à des réunions officielles avec les rois et les dirigeants du monde.

Education :

Le Serviteur des Deux Saintes Mosquées le Roi Salman bin Abdulaziz Al Saud a fait ses premières études à l’école des princes à Riyad, où il a appris les sciences religieuses et la science moderne et a mémorisé le Saint Coran en entier à l’âge de dix ans sous la supervision de l’imam et prédicateur de la Mosquée Al Haram, Sheikh Abdullah Khayat.

Le Roi Salman bin Abdulaziz a fait preuve d’intérêt pour la science et le savoir à un âge précoce et a reçu plus tard de nombreux diplômes universitaires honorifiques et récompenses académiques, dont :

– Le Doctorat honoris causa de l’Université islamique de Médine.

– Le Doctorat honoris causa en lettres de l’université Umm Al Qura à La Mecque.

– Le Doctorat honoris causa de l’Université de Milia Islamia à Delhi, en reconnaissance de ses efforts humanitaires, son engagement à soutenir l’éducation et l’excellence de son action en tant qu’homme d’Etat internationalement reconnu.

– Le Doctorat honoris causa en droit de l’Université de Waseda du Japon en reconnaissance à ses contributions exceptionnelles en faveur du Royaume et du monde.

– La Médaille Kant de l’Académie Berlin Brandebourg des sciences et des sciences humaines, en reconnaissance de ses contributions scientifiques.

Gouvernorat de Riyad :

Le Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman bin Abdulaziz a occupé le poste de gouverneur de la région de Riyad, une des plus grandes régions du Royaume d’Arabie saoudite, que ce soit du point de vue de l’espace ou de la population et capitale de l’Etat, au cours d’une phase importante de l’histoire de cette ville.

Il a été nommé au début gouverneur de la région de Riyad par intérim à l’âge de dix-neuf ans le 11 Rajab 1373H correspondant au 16 mars 1954. Un an plus tard, il a été nommé gouverneur de la région de Riyad au rang de ministre le 25 Chaban 1374 H, correspondant au 18 avril 1955. Il exerçait sa fonction de gouverneur de la région du palais de la gouvernance à Riyad où il est né et a grandi. Il a poursuivi sa mission à son poste de gouverneur de la région de Riyad pour plus de cinq décennies, au cours desquelles il a supervisé le processus de transformation de la ville de Riyad d’une ville de taille moyenne habitée par environ 200 000 personnes à l’une des capitales à la croissance la plus rapide dans le monde arabe de nos jours, et dans laquelle résident plus de 5 millions de personnes.

Cette période de croissance n’était pas exempte de défis difficiles qui accompagnaient le processus de développement, mais le jeune prince a prouvé une capacité tenace d’initiatives et de réalisations, au point que la capitale saoudienne est devenue aujourd’hui l’une des villes les plus riches de la région et un centre régional pour le commerce et le voyage.

Riyad a connu à son époque la réalisation de plusieurs grands projets d’infrastructures, comme les autoroutes modernes, les écoles, les hôpitaux et les universités, ainsi que les musées, les stades de sports et la préparation du projet du métro de Riyad.

La capitale saoudienne Riyad comprend nombre de monuments architecturaux et s’étend sur une grande zone urbaine, ce qui en fait l’une des plus grandes villes du monde du point de vue de la superficie.

Ministère de la Défense :

En novembre 2011, Son Altesse Royale le Prince Salman bin Abdulaziz a été nommé ministre de la Défense du Royaume d’Arabie saoudite, qui supervise les forces terrestres, aériennes, navales et de défense aérienne.

A son époque, le ministère de la Défense a connu un développement intégral de ses différents secteurs, du point de vue de la formation et l’armement. Le Prince Salman a patronné alors la plus grande manœuvre militaire de l’histoire des forces armées saoudiennes (Saïf Abdullah).

Postes et autres contributions :

En plus du poste de gouverneur de Riyad, le Roi Salman bin Abdulaziz a occupé au cours de sa carrière de nombreux postes et d’importantes responsabilités au Royaume d’Arabie Saoudite, dont notamment :

– Président de la Commission suprême pour le développement de Riyad.

– Président de la Commission exécutive supérieure pour le développement de Diriyah.

– Président du Conseil d’administration de la Bibliothèque nationale Roi Fahd.

– Président du Conseil d’administration de la Fondation (Dara) Roi Abdulaziz.

– Secrétaire général de la Fondation islamique Roi Abdulaziz.

– Président honoraire du Centre social Prince Salman.

– Président du Conseil d’administration de la Fondation philanthropique pour les sciences, dont dépendent l’Université privée Prince Sultan et l’Oasis des Sciences Prince Salman.

– Président honoraire du Conseil d’administration des amis des patients de Riyad.

– Président d’honneur du Conseil d’administration de l’organisme de bienfaisance Abdulaziz ibn Baz.

– Président du Conseil d’administration de l’Association caritative de bienfaisance Prince Salman.

– Président de l’association de bienfaisance pour l’encadrement des orphelins de la région de Riyad.

Associations et organismes actifs à l’étranger :

– Président de la Commission de dons aux victimes de Suez en 1956.

– Président de la Grande commission pour la collecte de dons pour l’Algérie en 1956.

– Président du Comité populaire pour l’aide aux familles des martyrs de Jordanie en 1976.

– Président du Comité populaire pour l’aide au peuple palestinien.

– Chef du Comité populaire pour le secours aux victimes du Pakistan en 1973.

– Président du Comité populaire pour le soutien de l’effort de guerre en Egypte en 1973.

– Président du Comité populaire pour soutien de l’effort de guerre en Syrie en 1973.

– Chef de la commission locale pour le secours des victimes des inondations au Soudan en 1988.

– Président du Comité local pour l’aide et le logement des citoyens koweïtiens suite à l’invasion irakienne du Koweït en 1990.

– Président du Comité local de collecte de dons aux victimes des inondations au Bangladesh en 1991.

– Président de la Haute autorité de collecte de dons à la Bosnie-Herzégovine en 1992.

– Président de l’exposition du Royaume entre le passé et le présent, qui a eu lieu dans nombre de pays arabes, européens, aux Etats-Unis et au Canada au cours de la période 1985/1992.

– Président du Comité suprême de collecte de fonds pour l’Intifada d’Al Qods, région de Riyad 2000G/1421H.

Action caritative :

Le Roi Salman est connu pour son action caritative. Il a assumé la présidence du Centre Prince Salman pour la recherche sur les handicapées, et la présidence honoraire de l’Association de charité Prince Fahd bin Salman pour l’encadrement des patients souffrant d’insuffisance rénale, la présidence honorifique du Centre saoudien pour la transplantation d’organes, et de nombreux autres organismes.

Depuis 1956, le Roi Salman a pris en charge la présidence du Conseil d’administration de nombreux comités humanitaires et services chargés de soutenir et de secourir les victimes des zones affectées par la guerre et les catastrophes naturelles partout dans le monde.

Le Serviteur des Deux Saintes Mosquées, le Roi Salman a été récompensé pour ses efforts humanitaires par de nombreux insignes et médailles de plusieurs pays, dont le Bahreïn, la Bosnie-Herzégovine, la France, le Maroc, la Palestine, les Philippines, le Sénégal, l’Organisation des Nations unies et le Yémen.

Décorations et récompenses :

Le Serviteur des Deux Saintes Mosquées le Roi Salman bin Abdulaziz détient l’Insigne Roi Abdulaziz de première catégorie, qui est la plus haute distinction au Royaume d’Arabie Saoudite. Il a remporté de nombreux prix et distinctions dont :

– Une médaille décernée à l’occasion du bimillénaire de la création de la ville de Paris par le président Jacques Chirac à Paris en 1985.

– L’Insigne de la compétence intellectuelle, décerné au Serviteur des Deux Saintes Mosquées le Roi Salman bin Abdelaziz par le roi du Maroc Hassan II à Casablanca.

– Le Prix de l’Association des enfants handicapés pour le service humanitaire au Royaume.

– La Médaille d’or de la Bosnie-Herzégovine pour son soutien et ses efforts en faveur de la libération de la Bosnie-Herzégovine.

– L’Insigne de Bosnie pour l’apport islamique de première catégorie, en reconnaissance à ses efforts déployés pour la victoire de l’Islam et des musulmans en Bosnie-Herzégovine.

– Le Bouclier des Nations unies pour la réduction des effets de la pauvreté dans le monde.

– L’Insigne de l’Etoile d’Al Qods en reconnaissance pour ses actes exceptionnels de courage et de sacrifice au service du peuple palestinien.

– La Médaille de (Saktona), qui est la plus haute distinction de la République des Philippines, en reconnaissance à sa participation aux activités humanitaires et de soutien aux organismes de bienfaisance et ses efforts pour promouvoir et améliorer le concept de la culture islamique, ainsi que pour son assistance continue aux travailleurs philippins au Royaume et son amitié aux Philippines.

– L’Insigne suprême, qui est la plus haute distinction de la République du Sénégal.

– La distinction scoute de Baden Powell de la part de Sa Majesté le Roi de Suède Carl Gustave XVI.

– Le Prix de Bahreïn pour le travail humanitaire décerné par le Conseil de coopération du Golfe (CCG).

– Le Prix spécial international des Olympiades du Moyen-Orient et de l’Afrique du Nord qui est la plus haute distinction de l’organisation, décerné pour ses efforts en faveur des handicapés au Royaume et de la recherche scientifique dans le domaine du handicap.

 

 xxxxxxxxxxxxxxxxxxx

Emirats  Arabes Unis (EAU)

La 49e fête nationale célébrée avec des réalisations formidables au milieu des défis mondiaux !

Le 2 décembre 2020, les Émirats arabes unis (EAU) ont célébré leur 49e fête nationale. Malgré les défis mondiaux posés par la pandémie de Covid-19 en 2020, les Emirats Arabes Unis ont réalisé cette année de nombreuses réalisations.

Les succès du pays dans des secteurs stratégiques clés tels que l’espace et l’énergie ont été remarquables. Le lancement de la sonde Hope sur Mars et l’annonce du premier projet arabe d’exploration de la Lune ont attiré l’attention du monde entier.

Les EAU ont officiellement rejoint le club de l’énergie nucléaire avec l’exploitation réussie du premier réacteur nucléaire de la centrale nucléaire de Barakah qui produit une électricité respectueuse de l’environnement. La découverte de nouveaux gisements de gaz naturel et de pétrole a également été un développement majeur dans le secteur de l’énergie.

Les EAU ont contribué à la lutte mondiale contre la Covid-19 en étendant leur présence humanitaire à travers le monde pour fournir une aide médicale urgente à environ 120 pays. Son action locale pour lutter contre la pandémie est l’une des plus fructueuses au monde, comme le prouvent les faibles taux d’infection nationaux et le nombre de tests effectués dépassant la population totale du pays.

Les EAU continuent de promouvoir la tolérance et d’établir la stabilité et la coexistence dans la région, et leurs efforts connexes ont été couronnés par la signature d’un accord de paix historique entre les EAU et Israël, tout en continuant d’appeler à la tolérance et à dénoncer l’extrémisme dans le monde.

En 2020, année des préparatifs pour les 50 prochaines années, les EAU ont assuré leur place parmi les dix premiers pays, en termes de compétitivité mondiale, et ont été témoins de la promulgation de nouvelles lois et législations, renforçant les acquis des femmes et consolidant la stabilité économique et sociale des citoyens et résidents émiratis.

Les EAU ont également adopté le budget fédéral 2020 à hauteur de 58,113 milliards d’AED, tandis que les actifs du système bancaire du pays se sont élevés à 3 252 milliards d’AED au troisième trimestre 2020, soit une augmentation de 5,4% par rapport à la même période en 2019.

Espace en 2020, les EAU ont consolidé leur position parmi le groupe des pays leaders dans le domaine des explorations spatiales, en accomplissant des réalisations historiques et en prouvant qu’il n’y a pas de limites aux ambitions de ses dirigeants et de son peuple.

Le lancement de la sonde Hope pour explorer Mars le 20 juillet 2020 a été la principale réalisation émiratie dans le secteur spatial cette année, plaçant le pays dans le groupe des sept pays qui étudient la planète rouge.

Le monde attend que la sonde de l’espoir atteigne Mars à 19h42 le 9 février 2021.

En septembre 2020, les réalisations des EAU ont été accélérées grâce au lancement de MeznSat, le premier satellite environnemental du pays.

Le pays a lancé 11 satellites au cours des 20 dernières années. Les EAU ont également annoncé un projet complet d’exploration de la Lune, qui comprend un orbiteur lunaire construit à 100% localement, appelé Rached, alors que les EAU deviennent le quatrième pays au monde à participer à des découvertes lunaires à des fins scientifiques, après les États-Unis, l’URSS et la Chine.

En octobre 2020, les Émirats arabes unis ont annoncé un nouveau satellite, MBZ-Sat, qui est le deuxième satellite entièrement fabriqué par des ingénieurs émiratis, après Khalifa-Sat.

Énergie nucléaire en 2020, les Émirats arabes unis ont commencé à produire de l’électricité à partir de l’énergie nucléaire, lorsque la Compagnie Emiratie de l’Energie Nucléaire (ENEC) a annoncé que la Nawah Energy Company – la société chargée de l’entretien de la centrale nucléaire pacifique de Barakah – a commencé à exploiter avec succès le premier réacteur nucléaire de la centrale. Cela a été annoncé après l’achèvement du processus de liaison du réacteur de la centrale et du principal réseau électrique national.

Le 18 novembre 2020, lorsque le premier réacteur de la centrale a atteint 80% de sa capacité de production d’énergie, les EAU deviennent le premier pays de la région arabe, et le 33e au monde, à produire en toute sécurité de l’électricité à partir de l’énergie nucléaire d’une manière crédible et respectueuse de l’environnement. La centrale soutiendra les efforts du pays pour économiser l’électricité et réduire les émissions de carbone résultant de la production d’électricité. Lorsque les quatre réacteurs de la centrale seront pleinement opérationnels, ils produiront 5,6 gigawatts d’énergie et réduiront 21 millions de tonnes d’émissions de carbone sur une base annuelle.

Compétitivité pour la quatrième année consécutive, les Émirats arabes unis ont mené les pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord dans le rapport annuel 2020 sur la compétitivité mondiale publié par l’IMD Business School à Lausanne, en Suisse. Les EAU se classent au neuvième rang mondial en termes de compétitivité mondiale.

Les EAU se sont également classés au premier rang mondial dans 23 indices et parmi les cinq premiers pays du monde dans 59 indices, ainsi que parmi les 10 meilleurs au monde dans 106 indices, sur le total de 338 indices du rapport.

L’Accord de paix : L’accord de paix signé par les Émirats arabes unis et Israël est l’événement politique majeur de 2020, car la percée diplomatique réalisée par les Émirats arabes unis grâce à l’accord est une opportunité de parvenir à la prospérité pour la région et le monde entier, malgré les temps difficiles que connaît l’humanité.

Il existe un consensus parmi divers cercles politiques du monde entier sur le fait que l’accord reflète le message de paix et de tolérance des Émirats arabes unis et sa décision souveraine de réaliser sa propre vision de l’avenir, dégagée du discours sur le conflit et l’hostilité. Plus important encore, l’accord servira la cause palestinienne, protégera les droits du peuple palestinien et arrêtera l’annexion des terres palestiniennes par Israël.

Le rôle clé des EAU dans le monde a été mis en évidence par leurs efforts de lutte contre le coronavirus, confirmant l’aspect humanitaire de sa politique étrangère. Les EAU ont fourni une aide humanitaire et médicale urgente à quelque 120 pays, au profit de millions de travailleurs médicaux de première ligne combattant le virus.

Coronavirus : Les EAU ont créé leur propre modèle de gestion de la crise des coronavirus, de la phase de confrontation à la phase de récupération. Le pays a été parmi les premiers à surmonter les répercussions de la crise et à transformer les défis en opportunités de croissance, de développement, de compétitivité et de durabilité.

Afin de contenir la pandémie de coronavirus, le modèle émirati a bénéficié de nombreux avantages, notamment son administration gouvernementale dynamique et son efficacité, ainsi que ses capacités financières importantes qui lui ont permis de prendre les bonnes décisions et d’adopter des procédures de précaution et de prévention appropriées sans considération les coûts financiers. Parmi les autres avantages figurent la qualité de son système de santé qui a répondu à la crise sans subir de perturbations ou de pénuries d’équipements, de fournitures médicales et de ressources humaines. Le pays était bien préparé pour faire face aux urgences et aux crises en renforçant ses réserves stratégiques de nourriture et de médicaments.

L’infrastructure avancée des réseaux de télécommunications et Internet des EAU a permis aux écoles et aux universités de passer à l’apprentissage à distance et a permis à de nombreuses institutions des secteurs public et privé d’adopter rapidement des systèmes de travail à distance.

Les multiples indicateurs du succès des EAU dans la lutte contre la crise de coronavirus sont apparus grâce à un certain nombre de réalisations, en particulier en étant classé premier dans la région arabe dans la reprise économique de l’indice des effets Covid-19, la continuité du processus éducatif et le début de l’Indice de l’année académique en fonction du temps 2020-2021, la continuité flexible des activités dans tous les secteurs productifs et de services, ainsi que la mise en œuvre de l’indice des exigences de précaution, et l’efficacité du système de santé et sa réalisation de résultats impressionnants au niveau de l’indice de dépistage de coronavirus. Les EAU se sont également classés au premier rang mondial dans un certain nombre de tests, par rapport à leur population, au taux de récupération du virus et à l’utilisation de traitements avancés par cellules souches dans les cas critiques.

Le remaniement ministériel : En juillet 2020, les EAU ont remanié le Cabinet fédéral pour se préparer à l’ère post-Covid-19, ce qui nécessitera un gouvernement plus proactif, flexible et capable de s’adapter à toutes les conditions. Le remaniement vise également à améliorer la préparation du gouvernement, à reconfirmer les priorités nationales, à élaborer des plans et des stratégies pour s’adapter plus rapidement aux changements mondiaux et à développer une approche proactive globale qui prévoira la période à venir, ainsi que des solutions innovantes pour faire face aux défis futurs.

Le remaniement ministériel comprenait la création de nouveaux ministères, notamment le ministère de l’Industrie et des Technologies de pointe, qui est chargé de développer le secteur industriel national, ainsi que la nomination de trois ministères qui font partie du ministère de l’Économie, et un Ministre d’État à l’intelligence artificielle, à l’économie numérique et aux applications de télétravail, en plus du lancement du bureau des médias du gouvernement des Émirats arabes unis.

Législations et lois : Les EAU ont poursuivi l’avancement de leur système législatif et ont publié de nombreux décrets et lois fédéraux visant à améliorer la sûreté et la sécurité de la communauté, à assurer la stabilité économique et sociale des citoyens du pays et à établir les fondements de la responsabilité, de la transparence et de l’efficacité de toutes les institutions gouvernementales.

En 2020, plusieurs décrets-lois fédéraux ont été publiés pour modifier les dispositions de la loi fédérale sur le statut personnel, du code civil fédéral, du code pénal fédéral et de la loi fédérale de procédure pénale.

Les amendements à la loi sur le statut personnel et au code pénal permettront aux non-émiratis de choisir les lois qui leur sont applicables, en matière d’héritage. Le code pénal et les amendements à la loi sur les procédures pénales garantiront également les garanties des libertés personnelles et maintiendront la sécurité de la communauté.

Le décret-loi fédéral n 06 de 2020, modifiant certaines dispositions de la loi fédérale n 08 de 1980 sur la réglementation des relations de travail, est l’une des lois clés promulguées en 2020, qui stipule que les travailleuses ont droit à un salaire égal à celui des hommes si elles exercent les mêmes fonctions. La loi accorde également aux employés du secteur privé un congé de paternité payé pour une période de cinq jours ouvrables, faisant des EAU le premier pays arabe à accorder un congé aux parents afin qu’ils puissent s’occuper de leurs enfants.

En novembre 2020, un décret-loi a été publié pour modifier certaines dispositions de la loi sur les entreprises, afin de permettre aux investisseurs étrangers et aux chefs d’entreprise, quelle que soit leur nationalité, de détenir pleinement des entreprises dans le pays sans avoir besoin d’un sponsor émirati.

L’économie : Sur le plan économique, les EAU ont réussi à surmonter les effets de la pandémie de Covid-19, à contrôler ses répercussions et à maintenir sa position de premier plan parmi les principales économies et destinations d’investissement du monde. Le pays a été parmi les premiers à lancer des initiatives et des incitations économiques pour stimuler l’économie, soutenir tous les secteurs économiques et les aider à relever les défis de la crise mondiale.

Le plan de soutien global annoncé par la Banque centrale des Émirats arabes unis d’une valeur de 100 milliards d’AED et d’autres programmes de soutien financier adoptés par le gouvernement fédéral et les gouvernements locaux ont dynamisé l’économie émiratie, assuré la continuité des entreprises et protégé les clients et les entreprises.

En 2020, le système bancaire des Émirats arabes unis a poursuivi ses excellentes performances, malgré le ralentissement observé par de nombreux secteurs économiques au Conseil de coopération du Golfe et au Moyen-Orient. Le total des actifs du secteur bancaire a bondi à 3 252 milliards d’AED au troisième trimestre de 2020, soit une augmentation de 5,4% par rapport à la même période en 2019.

Les EAU ont également approuvé le budget général de l’Union pour 2021, avec des dépenses totales estimées à 58,113 milliards d’AED. Le budget vise à améliorer le niveau de vie et à offrir aux citoyens et aux résidents du pays une vie digne.

Des allocations financières ont été distribuées à plusieurs secteurs, y compris le développement social et les prestations sociales, ainsi qu’à des initiatives et des programmes visant à renforcer le secteur de l’éducation nationale, à améliorer la qualité des soins de santé, à soutenir les programmes de logement public et à améliorer la qualité de vie de tous les membres de la communauté.

En novembre 2020, le Conseil suprême du pétrole (CSP) a annoncé la découverte d’importantes ressources pétrolières non conventionnelles onshore récupérables, estimées à 22 milliards de barils de stockage (STB), et une augmentation des réserves de pétrole conventionnel de 2 milliards de STB dans l’émirat d’Abou Dhabi.

Le plan d’action de la compagnie nationale du pétrole d’Abou Dhabi (Adnoc) qui vise à porter son investissement en capital à 448 milliards d’AED au cours des 5 prochaines années, a également été adopté, permettant à l’entreprise de réaliser une croissance intelligente et de rediriger 160 milliards d’AED (43,6 milliards de dollars) vers l’économie locale en 2021-2025.

Sports : Le secteur du sport des EAU a prouvé qu’il était prêt à s’adapter aux conditions d’urgence provoquées par la pandémie de coronavirus et figurait parmi les secteurs qui ont commencé à se rétablir et à revenir progressivement à la normale, tout en mettant en œuvre des mesures de précaution.

Les Émirats arabes unis ont également assisté à la reprise des compétitions de championnats locaux de football et d’autres sports, ont accueilli quatre manches des championnats de combat UAE Warriors MMA et ont organisé l’événement UFC Returns to Fight Island sur l’île de Yas à Abou Dhabi, tandis que les préparatifs de la Formule 1 Le Grand Prix du 13 décembre est en cours.

Les exploits sportifs des EAU se poursuivent en 2020, l’équipe nationale de cyclisme remportant la première place du Tour de France pour la première fois de l’histoire. L’équipe de Jiu-Jitsu des EAU a également mené le classement devant 63 pays à Abou Dhabi Jiu-Jitsu Grand Slam Jiu-Jitsu World Tour, remportant 86 médailles. De plus, l’équipe d’escrime des EAU a remporté la première place du championnat arabe d’escrime de la jeunesse qui s’est tenu à Bahreïn, après avoir remporté 18 médailles.

Traduit par: Mervat Mahmoud. Emirats Agence de Presse

Source: Aujourd’hui-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *