Le pape François est arrivé aux Émirats arabes unis

Le Pape François est arrivé aux Emirats Arabes Unis (EAU), devenant le premier pontife à visiter la péninsule arabique.

Le pape a été invité par le prince héritier d’Abou Dhabi, Cheikh Mohammed bin Zayed al-Nahyan, à participer à une conférence interconfessionnelle.

Il célébrera mardi une messe qui devrait accueillir 120.000 personnes. A son départ, le Pape a mis en exergue le sort du peuple yéménite dont l’appel au secours “s’élève jusqu’à Dieu”.

“La population est épuisée par le long conflit et un grand nombre d’enfants souffrent de la faim, mais n’ont pas accès aux dépôts de nourriture”, a dit le Pape.

 

Le pape François a condamné le conflit dans lequel les Émirats arabes unis sont impliqués en tant que membre d’une coalition dirigée par les Saoudiens.

L’an dernier, le pontife a lancé un appel à la communauté internationale “pour éviter une aggravation de la situation humanitaire déjà tragique” au Yémen.

Les Émirats arabes unis abritent également près d’un million de catholiques romains, dont la plupart viennent des Philippines ou de l’Inde.

“Je suis heureux pour cette occasion que le Seigneur m’ait donné d’écrire, sur votre chère terre, une nouvelle page de l’histoire des relations entre les religions” a indiqué le souverain pontife dans un message vidéo jeudi.

“La foi en Dieu unit et ne divise pas, elle nous rapproche malgré les différences, elle nous éloigne des hostilités et de l’aversion.”

Il a rendu hommage aux Émirats Arabes Unis comme “une terre qui se veut être un modèle de coexistence, de fraternité humaine et un lieu de rencontre entre diverses civilisations et cultures”.

Pendant son séjour à Abou Dhabi, le pape rencontrera également le Cheikh Ahmed al-Tayeb, le grand imam de la mosquée al-Azhar du Caire, qui est le plus haut lieu d’enseignement des musulmans sunnites.

Murad Batal Shishani, du service Arabe de la BBC qui se trouve à Abu Dhabi, souligne que le Vatican espère que la visite du Pape permettra de lever les restrictions sur la construction d’églises dans la région, en particulier en Arabie saoudite voisine où les lieux de culte non musulmans sont interdits.

Les responsables du Vatican disent qu’ils ont besoin d’une présence plus forte de l’Église aux Émirats arabes unis pour servir la communauté catholique présente dans le pays.

BBC Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *