Le groupe Amazon licencie plusieurs salariés à cause de leur soutien au mouvement des gilets jaunes

Ces salariés licenciés  sont reprochés par l’entreprise française Amazon, d’avoir apporté leur soutien  au mouvement des gilets jaunes sur les réseaux sociaux.

L’entreprise qualifie de « manquement grave » à leur obligation de loyauté, le fait de soutenir, d’encourager ou de participer à des blocages contre leur propre employeur sont considérés comme  des « comportements en opposition totale aux valeurs  de l’entreprise ».  Au nombre de 3 cas de licenciement en total,   2 cas ont été enregistrés   à Lille dans le nord de la France et l’autre dans  un entrepôt à Montélimar. Un  employeur licencié  de la plateforme logistique d’Amazon à Montélimar a décidé  de porter l’affaire en justice. Selon un avocat spécialiste  en droit de travail, monsieur Avi Bitton, le salarié a toutes les chances : « (…) L’employeur s’attaque à des libertés fondamentales. La liberté de manifester et le droit à la grève (…) ».

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *