LE GÉNÉRAL FRANÇAIS JEAN BERNARD PINATEL A PROPOS DE LA CRISE MALIENNE

« La situation ne se stabilisera que si Bamako consent à faire évoluer le statut de l’Azawad, car les touaregs et les peuls refuseront toujours de se soumettre aux noirs du Sud »,

 

Depuis quelques jours, des propos tenus par le général français Jean Bernard Pinatel en mission, créent une vague d’indignations des citoyens maliens. Celui-ci estime que la stabilisation du Mali est liée à la reconnaissance du statut de l’Azawad pour la simple raison que les Touaregs et les Peuls n’accepteront jamais se soumettre « aux noirs du sud ». De quoi provoquer la colère des Maliens  qui y voient manifestement la partition programmée du Mali par certaines puissances qui divisent les différentes communautés maliennes.

Diviser pour bien régner, cette formule semble malheureusement bien marcher dans la crise malienne pour ceux qui aimeraient voir sombrer ce beau pays pour des raisons mercantilistes.  Depuis 2012, le nord du Mali est en proie  aux groupes armés et terroristes. Cette situation avait amené l’intervention militaire française pour stopper l’avancée des ennemis de la République. Plus tard, les forces onusiennes par le biais de la MINUSMA ont pris le relai mais malheureusement force est de constater que ces groupes armées continuent d’avoir leur influence dans cette partie nord du pays. Et à maintes reprises, l’on a pu constater que (…)

RETROUVEZ L’INTÉGRALITÉ DE L’ARTICLE DANS LA PARUTION DU JEUDI 16 MAI 2019

PAR KADOASSO.I

 NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *