Le fils «héritier» d’Oussama ben Laden est mort, annoncent des médias

Les États-Unis croient savoir que Hamza ben Laden, fils de l’ancien chef d’Al-Qaïda Oussama ben Laden et membre du réseau islamiste, est mort, selon des informations de la presse américaine.

 

Hamza ben Laden, l’un des fils d’Oussama ben Laden présenté comme son héritier à la tête d’Al-Qaïda*, est mort et les États-Unis ont contribué à l’opération visant à l’éliminer, selon des informations du New York Times et de la chaîne NBC.

Le New York Times affirme que les États-Unis ont «eu un rôle» dans l’opération au cours de laquelle Hamza ben Laden, considéré comme un dirigeant clé d’Al-Qaïda*, a été tué. Le quotidien, qui cite deux responsables américains, dit n’avoir pas eu accès à d’autre précision sur cette opération.Premier média à révéler cette possible élimination, NBC avait indiqué un peu plus tôt que Washington disposait d’informations de services de renseignement attestant de la mort de Hamza ben Laden, s’appuyant sur trois responsables anonymes.

«Je ne veux pas faire de commentaire là-dessus», a répété à deux reprises le Président Donald Trump, interrogé le 31 juillet par des journalistes sur cette information de NBC, indique l’AFP.

Les deux médias n’ont pas de détails sur la date, le lieu où les circonstances du décès. Selon le New York Times, il est intervenu dans les deux dernières années, mais les Américains ont mis du temps à le confirmer.

*Organisation terroriste interdite en Russie

sputniknews.com

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *