L’ANCIEN PRESIDENT AMERICAIN SORT DE SA RESERVE : Obama critique son successeur Donald Trump

Sorti de sa réserve, l’ancien président américain, Barack Obama, s’exprime contre la politique de peur et de ressentiment de son successeur, lui reprochant aussi d’avoir transformé ainsi le climat politique américain.

Barack Obama a vivement critiqué l’Amérique de Donald Trump, attaquant son successeur pour la première fois dans des remarques passionnées dénonçant «la politique de la peur et du ressentiment ». Dans son premier discours politique important depuis sa sortie de la Maison-Blanche, Obama a lancé un long appel aux électeurs des États-Unis pour rétablir « une démocratie saine » et dénoncé les tactiques employées par Washington et les républicains comme une menace sans précédent pour l’avenir du pays.

« Faire appel à la tribu, faire appel à la peur, opposer un groupe à un autre, dire aux gens que l’ordre et la sécurité seraient rétablis s’il n’y avait pas ceux qui ne nous ressemblent pas…c’est un vieux livre de jeu, il est vieux comme le temps », a déclaré Obama. « Cela n’a pas commencé avec Donald Trump. Il est un symptôme, pas la cause » a-t-il ajouté.

Jusqu’à présent, Obama n’avait pris en compte que quelques-unes des politiques d’immigration draconiennes de Trump et des décisions de se retirer d’accords internationaux historiques, tels que l’accord de Paris sur le climat et l’accord nucléaire iranien. Mais vendredi, Obama a présenté sa mise en accusation la plus aiguë du climat politique qui s’est formé sous Trump et le Congrès contrôlé par les républicains. Ce fut une incursion remarquable dans le monde de la politique, après plus d’un an et demi d’hibernation.

YAWO ATIAH

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *