L’action d’HWPL dans le conflit Russo-Urkainien.

Plus d’un million et demi de personnes. Selon l’ONU, c’est le nombre d’Ukrainiens qui ont déjà dû quitter leur foyer et fuir le pays à la suite de l’invasion russe. En raison des combats intenses dans de nombreuses villes ukrainiennes, un nombre croissant de réfugiés tentent de franchir la frontière avec les pays voisins, souvent sans nourriture et sans vêtements chauds. L’organisation internationale pour la paix, HWPL tente d’alléger les nombreuses heures d’attente aux postes frontières en livrant une aide humanitaire essentielle d’une valeur de 3000 € à la frontière ukraino-slovaque.

Selon le Haut Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), quelque 114 000 réfugiés ont déjà franchi la frontière entre l’Ukraine et la Slovénie. Des bénévoles de HWPL ont aidé des personnes qui sont parties sans rien emporter pour leur voyage près du poste frontière de Vyšné Nemecké. Ils ont également livré une aide matérielle d’une valeur de près de 3100 € à une école primaire du village de Nelipyno, à quelques kilomètres de Mukachevo. Ce village deviendra un point de distribution pour les  réfugiés de passage dans la région.

La première livraison d’aide matérielle à l’Ukraine comprend principalement des denrées alimentaires non périssables, des articles d’hygiène de base et des couches pour bébés. Cependant, afin de soulager la crise humanitaire à la frontière ukrainienne, HWPL prévoit également d’organiser une seconde collecte de fonds. Les recettes serviront principalement à acheter des fournitures médicales, des médicaments ou des sacs de couchage, qui font cruellement défaut dans les centres de distribution de l’aide humanitaire ukrainienne.

En plus de l’aide matérielle, les volontaires de HWPL se concentreront également sur une aide sociale aux réfugiés dans les mois à venir. Selon des sources officielles, plus de 42 000 réfugiés d’Ukraine sont déjà arrivés en République tchèque. En coopération avec les institutions régionales, les bénévoles de HWPL les aideront à trouver leurs repères dans un environnement inconnu afin de pouvoir s’intégrer dans la société. Ils pourront aussi aider les demandeurs d’asile nouvellement arrivés, soit en tant qu’interprètes, soit en tant que guides (par exemple pour communiquer avec les autorités lorsqu’il s’agit d’obtenir les documents nécessaires).

HWPL croit fermement que chacun d’entre nous peut devenir un messager de paix. C’est pourquoi les représentants de HWPL de la République tchèque et de la France ont décidé d’oeuvrer en faveur des victimes de ce conflit. Nous sommes convaincus que même le plus petit don peut contribuer à une résolution pacifique du conflit russo-ukrainien.

Source: Les échos Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.