La France veut des garanties sur le départ du président syrien

Nations unies (Etats-Unis) – La France a demandé vendredi à l’ONU des garanties sur le départ du président syrien Bachar al-Assad, estimant qu’il s’imposait pour des raisons non seulement morales mais aussi d’efficacité.

bachar al assad rais president syrie conference

Comment un homme pourrait-il rassembler un peuple qu’il a en grande partie contribué à massacrer, a déclaré le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius, peu après que le Conseil de sécurité de l’ONU eut adopté à l’unanimité une résolution qui entérine un ambitieux plan de paix pour la Syrie.

Tant que persistera la gouvernance actuelle de M. Bachar al-Assad, une réconciliation véritable et durable entre la population et l’Etat syrien apparaît hors de portée, a ajouté M. Fabius. Il a réclamé la mise en place d’une transition effective qui implique le transfert à une autorité de transition des pleins pouvoirs exécutifs, notamment le contrôle sur l’appareil militaire et sécuritaire, comme le prévoit le Communiqué de Genève.

La résolution adoptée vendredi à l’ONU envisage que se tiennent début janvier des négociations entre pouvoir et opposition pour mettre fin à quatre années et demi de guerre, et que s’instaure simultanément un cessez-le-feu sur l’ensemble du territoire syrien.

Le secrétaire général de l’ONU Ban Ki-moon a salué la première résolution qui se concentre sur les moyens politiques de résoudre la crise. C’est un pas très important qui nous permet de progresser vers une solution, a-t-il ajouté.

Source: Romandie

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *