François Hollande et Ségolène Royal se serrent la main en public mais s’embrassent en privé

Diffi­cile de tirer un trait sur une aussi longue histoire d’amour qui leur a donné quatre enfants. François Hollande et Ségo­lène Royal retrouvent petit à petit leur affec­tueuse compli­cité.

francois hollande president francais segolene royal ministre ecologie developpement durable energie embrasse bisous relation amour

Voilà une nouvelle qui quelques mois plus tôt aurait déplu à Valé­rie Trier­wei­ler : François Hollande, qui ne pouvait pas appro­cher Ségo­lène Royal lorsqu’il parta­geait la vie de la jour­na­liste, ne cesse désor­mais de multi­plier les gestes affec­tueux à son égard.

C’est Vanessa Schnei­der, une jour­na­liste du Monde restée pendant une semaine entière à l’Ely­sée qui a révélé cette infor­ma­tion surpre­nante. « C’est une ministre à part, complè­te­ment à part, a-t-elle expliqué au micro d’Yves Calvi sur RTL.Elle a évidem­ment des liens plus que privi­lé­giés avec François Hollande. C’est la mère de leurs quatre enfants et ça se sent à travers plein de petits gestes… »

La jour­na­liste a ainsi décrit comment le chef de l’Etat et la ministre de l’Éco­lo­gie, du Déve­lop­pe­ment durable et de l’Éner­gie tentaient de dissi­mu­ler un peu leur évidente fami­lia­rité. « Ils ont tout un jeu public où ils se serrent la main publique­ment et puis en fait dès qu’ils se retrouvent tout seuls, ils s’em­brassent,a-t-elle confié. A la fin du conseil des ministres, il fait le tour de la table pour venir l’em­bras­ser. »

D’un point de vue plus profes­sion­nel, François Hollande ne cache d’ailleurs pas l’ad­mi­ra­tion qu’il porte à son ex-compagne. « Il compte beau­coup sur elle poli­tique­ment, estime Vanessa Schnei­der. Il pense que c’est une des plus expé­ri­men­tées. Il est assez admi­ra­tif quand il parle d’elle. Et il compte sur sa popu­la­rité – car c’est une des ministres les plus popu­laires du gouver­ne­ment – pour essayer de sortir un peu de la nasse. »

Des propos qui, on l’ima­gine, doivent faire bondir encore main­te­nant Valé­rie Trier­wei­ler tant celle-ci a été mala­di­ve­ment jalouse de Ségo­lène Royal. Elle lui consacre même un long passage dans Merci pour ce moment, reve­nant sur un meeting où celui qui était alors son compa­gnon et Ségo­lène Royal se retrouvent côte à côte sur scène.

Une vision insup­por­table pour Valé­rie Trier­wei­ler qui se dit à ce moment-là« proche de l’hys­té­rie ». « Je ressens, au sens litté­­ral du terme, cet “excès émotion­­nel incon­­trô­­lable” : il m’est physique­­ment impos­­sible de les voir tous les deux main dans la main sur scène… Et je suis impuis­­sante devant ce désir collec­­tif de les voir côte à côte, écrit-elle. Je touche le fond, anéan­­tie. François et moi, nous ne forme­­rons jamais un couple reconnu. » Ces dernières révé­la­tions ne devraient pas l’apai­ser.

Qu’en pensez vous ?

source : voici

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.