États-Unis : Harvey Weinstein mis en liberté conditionnelle

Accusé de viol et d’agression sexuelle dans les années 2013 et 2014, Harvey Weinstein est passé devant la cour criminelle le 25 mai dernier afin de répondre  aux accusations de viol et d’agression sexuelle retenues contre lui. À l’issu de l’audience, il a été mis en liberté conditionnelle.

Le grand producteur de films américain, Harvey Weinstein, après être accusé par plusieurs femmes d’agressions sexuelles et de viol a été inculpé le vendredi 25 mai 2018 pour deux faits : un viol en 2013 et une agression sexuelle en 2004. Cette première inculpation intervient après celle ayant déclenchée la formation du mouvement #metoo, un rassemblement de femmes voire d’internautes derrière un hashtag pour dénoncer les violences faites aux femmes. Les auteurs de cette inculpation ont été bien salués par la police de New pour leur courage et leur abnégation afin que la justice puisse régner.

Le producteur de films à travers son avocat Ben Brafman n’a cessé en un seul instant de démentir d’avoir des rapports sexuels « non consentis. » La procureure Joan Illuzzi, lors de la lecture de l’acte d’accusation à la cour criminelle de Manhattan, explique : « L’accusé a profité de sa position, de son argent et de son pouvoir pour attirer de jeunes femmes dans des situations où il était capable de commettre des violences sexuelles contre elles.»

La sentence de Harvey Weinstein a été le payement  d’un million de dollars, le port d’un bracelet électronique, l’interdiction pour lui de vouloir quitter New York. Il est donc mis en liberté provisoire, voire conditionnelle.

Ben Brafman veut déployer tous les moyens à sa disposition pour plaider « non coupable » aux différentes charges retenues contre son client. Pour lui, les accusations «ne sont pas étayées par des preuves ». La prochaine comparution est fixée pour le 30 juillet. Rappelons que Ben Brafman est l’homme qui a pu obtenir en 2011 l’abandon des poursuites contre Dominique Strauss-Kahn qui avait sur sa tête les mêmes chefs d’accusation.

Notons que depuis les révélations du New York Times en octobre 2017, plusieurs femmes ont fait état de leur harcèlement, agression voire viol par Harvey Weinstein. Ce qui montre que plusieurs charges sont retenues contre lui. Le grand philogyne  va-t-il réussir à se défaire de toutes ces chaînes autour de son cou ? En tout cas, nous ne pouvons que faire confiance à la justice.

Fousseni TOGOLA

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *