En Espagne, une fragile embellie économique

 Mariano Rajoy prémier ministre espagnol

En Espagne, les chiffres du chômage pour le mois de décembre sont tombés ce vendredi 3 janvier. Il est en très nette baisse, à 4,7 millions de personnes. Plongée depuis quatre ans dans la crise, l’économie espagnole montre quelques signes encourageants de reprise tels que le rebond de la production industrielle, le redémarrage des exportations ou encore une reprise des investissements. D’après les prévisions officielles, le PIB espagnol devrait progresser de 0,7 % en 2014. Faut-il pour autant considérer que l’Espagne voit le bout du tunnel ? Pour Marc Touati, président du cabinet de conseil ACDEFI, la prudence reste de mise.

Marc Touati

Président du cabinet de conseil ACDEFI

Il faut reconnaître que l’Espagne a fait des efforts, a fait des réformes, a réduit ses dépenses publiques, a su contenir sa pression fiscale. Malheureusement, l’Espagne est très loin de sa reprise forte. Avec 1,37 dollar pour un euro, c’est pratiquement impossible de retrouver le chemin de la croissance.

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *