En Arabie saoudite, un contenu satirique publié en ligne peut conduire en prison

Le pays serre la vis sur la liberté d’expression de ses citoyens en ligne. Les auteurs de contenus satiriques publiés sur Internet s’exposent à cinq ans de prison.

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *