Crise en Ukraine: passes d’armes et lueur d’espoir

Après quelques vifs échanges entre le pouvoir et l’opposition, le Parlement ukrainien a suspendu sa session jusqu’à 15 h (heure de Paris). Le président Ianoukovitch, lui, semble de plus en plus ouvert à la perspective d’élections anticipées, alors que la cheffe de la diplomatie européenne, Catherine Ashton, revient aujourd’hui à Kiev pour participer à la recherche d’une sortie de la crise en Ukraine, qui dure maintenant depuis plus de deux mois.

ukraine deputes pouvoir membre gouvernement session parlementaire

 

 

A l’ouverture de la session parlementaire à Kiev, l’un des principaux leaders de l’opposition, Vitali Klitschko, a accusé le pouvoir d’être entièrement responsable de la crise, avant de réclamer de nouveau le retour à la Constitution de 2004. Celle-ci donne beaucoup moins de pouvoirs au président que l’actuelle.

Elections anticipées

Au nom du Parti des régions au pouvoir, Olexandre Efremov a dénoncé de son côté « l’extrémisme » des manifestants et le chaos dans les rues. Mais le représentant du président Ianoukovitch au Parlement, Iouri Mirochnitchenko, a laissé entendre ce matin que le chef de l’Etat pourrait accepter de tenir des élections législatives et présidentielle anticipées si d’autres scénarios de sortie de la crise s’avéraient inopérants.

Plan d’aide occidental

Sur le plan diplomatique, c’est l’arrivée de Catherine Ashton à Kiev qui est l’événement du jour à Kiev. La chef de la diplomatie européenne a annoncé lundi que Bruxelles et Washington étaient en train de préparer un plan commun d’aide financière à l’Ukraine, doté de sommes, qui, a-t-elle indiqué, « ne seraient pas modestes ».

source : rfi

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *