Installez la meilleure application pour regarder ORTM

Disponible sur Google Play

Charlie Hebdo sera imprimé à 3 millions d’exemplaires

Le numéro de «Charlie Hebdo» de mercredi 14 janvier – une semaine après l’attentat contre sa rédaction – sera imprimé à 3 millions d’exemplaires, au lieu d’un million initialement prévu, a indiqué MLP (Messageries lyonnaises de presse). Le distributeur du journal reçoit des avalanches de commandes de France et de l’étranger.

attentat-contre-charlie-hebdo-paris-morts- police pompier

Pour le premier million d’exemplaires, toute la recette ira au journal, le réseau de distribution ayant accepté de travailler gratuitement. L’hebdomadaire satirique français était imprimé jusqu’ici à 60’000 exemplaires.

Réalisé par les survivants

La rédaction de «Charlie Hebdo» a été décimée mercredi par l’attaque de deux djihadistes français, qui a fait douze morts. Le numéro de mercredi sera réalisé «uniquement avec des gens» l’hebdomadaire satirique français, a indiqué lundi son directeur financier, Eric Portheault.

L’équipe ne fera pas appel à la participation de dessinateurs extérieurs comme Plantu ou Siné, a-t-il précisé. Eric Portheault a démenti des rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux.

«Ne rien céder»

L’avocat de «Charlie Hebdo», Richard Malka, a de son côté laissé entendre que ce numéro intégrerait des dessins de Mahomet, comme d’autres numéros du journal, et continuerait à se moquer de toutes les religions, pour «ne rien céder». «L’humour sans autodérision, ce n’est pas de l’humour. Nous nous moquons de nous, des politiques, des religions, c’est un état d’esprit à avoir», a-t-il ajouté.

Une pancarte «Je suis Charlie» signifie que «vous avez le droit au blasphème, vous avez le droit de critiquer ma religion, parce que ce n’est pas grave», a dit Richard Malka sur France Info.

«Traduit en 16 langues»

«On n’a jamais le droit de critiquer un juif parce qu’il est juif, un musulman parce qu’il est musulman, un chrétien parce qu’il est chrétien. Mais vous pouvez dire tout ce que vous voulez, et les pires horreurs, et on les dit, sur le christianisme, le judaïsme et l’islam, car au-delà de l’unité des beaux slogans, c’est ça, la réalité de ‘Charlie Hebdo’», a-t-il expliqué.

Ce numéro de «Charlie Hebdo», dit «des survivants», sera «traduit en 16 langues», a précisé l’urgentiste-chroniqueur Patrick Pelloux, au micro de France Info.

Source: afp/Newsnet

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.