Championnats du monde d’athlétisme 2019 : qui succédera à la star Bolt ?

Les Championnats du monde d’athlétisme 2019 ont démarré vendredi. Ils prendront fin le 6 octobre. C’est le plus grand tournoi d’athlétisme à être organisé depuis le départ à la retraite de Bolt en 2017.

 

Le Jamaïcain a dominé l’athlétisme mondial pendant plus d’une décennie. Voyant ses performances décliner, il a pris sa retraite à la fin des derniers Championnats du monde, qui ont eu lieu à Londres en 2017. Sa retraite laisse le champ libre à une nouvelle star.

Cinq athlètes détiennent les meilleures cartes pour assurer la succession du Jamaïcain.

Luvo Manyonga

Le spécialiste sud-africain du saut en longueur, Luvo Manyonga, est devenu célèbre en remportant la médaille d’or des Championnats du monde, à Londres, en 2017.

Pour les jeunes Sud-Africains, Manyonga est une icône de la lutte contre la toxicomanie.

Emma Coburn

En 2017, deux Américaines ont mis fin à la domination kényane en remportant l’or et l’argent à l’épreuve de steeple des Championnats du monde. Ce fut l’un des temps forts de l’histoire de l’athlétisme moderne. Sur la plus haute marche du podium se trouvait Emma Coburn.

Coburn, entraînée par son mari, n’est pas seulement l’une des plus grandes vedettes de l’athlétisme américain. C’est aussi une femme d’une grande détermination et d’une grande personnalité. Elle a prêté son image à une campagne de collecte de fonds destinés à financer la recherche sur le cancer.

Omar McLeod

À l’âge de 23 ans, Omar McLeod constituait, avec Bolt et Shelley Ann Fraser Pryce, le trio jamaïcain vedette des Championnats du monde d’athlétisme et des Jeux olympiques. Le 110 m haies est sa spécialité.

Omar McLeod domine totalement cette épreuve depuis qu’il a remporté l’or à Rio en 2016. Il est le seul athlète de l’histoire à avoir couru à la fois un 100 m haies en moins de 13 secondes et un 100 m en moins de 10 secondes.

En 2016, McLeod disait qu’il avait du mal à trouver son identité, à son âge (22 ans), en dehors de l’athlétisme.

Shaunae Miller-Uibo

La photo de la Bahaméenne Shaunae Miller Uibo, lorsqu’elle remportait la médaille d’or du 400 mètres, a été l’une des images les plus fortes des Jeux olympiques de Rio en 2016.

Elle avait plongé sur la ligne d’arrivée pour ravir la vedette à la favorite Alyson Felix, de nationalité américaine.

Mais Shaunae Miller Uibo n’a pas encore atteint la renommée mondiale. Une bonne performance à Doha pourrait la propulser au rang de championne du monde.

Noah Lyles

Le sprinter américain Noah Lyles participe, pour la première fois, aux Championnats du monde. C’est un potentiel candidat pour la médaille d’or du 200 m. La conquête du titre est très ouverte, avec l’abandon de Bolt.

Le 200 m est l’épreuve préférée de cette légende jamaïcaine, même si Lyles était peut-être plus connu pour ses performances au 100 m.

L’athlète américain est considéré comme l’une des futures stars du sport depuis qu’il a remporté l’or au 200 m des Jeux olympiques de la jeunesse en 2014.

A Doha, il aura l’intention de remporter une autre médaille en tant que membre de l’équipe américaine de relais.

BBC Afrique

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *