CATASTROPHE NUCLEAIRE DE FUKUSHIMA : Le Japon confirme le décès d’un premier travailleur suite à une radiation

Le Japon a annoncé pour la première fois qu’un travailleur de la centrale nucléaire sinistrée de Fukushima est décédé après avoir été exposé à des radiations.

L’homme, âgé d’une cinquantaine d’années, est décédé d’un cancer du poumon diagnostiqué en 2016. Le gouvernement japonais avait précédemment convenu que la radiothérapie causait la maladie chez quatre travailleurs, mais il s’agit du premier décès reconnu.

Rappelons que cette radiation est la conséquence des effondrements progressifs subis par le réacteur de Fukushima, après un séisme de magnitude 9,0 et un tsunami en mars 2011.

Des systèmes de refroidissement ont été détruits à l’usine sur la côte nord-est du Japon et des matières radioactives ont été déversées.

L’employé décédé travaillait dans des centrales nucléaires depuis 1980 et était chargé de mesurer les radiations à l’usine Fukushima peu après son effondrement.

Il y a travaillé au moins deux fois après que la centrale nucléaire a été endommagée et a porté un masque et une combinaison de protection, a indiqué le ministère japonais de la Santé, du Travail et des Affaires sociales.

Après avoir entendu les opinions d’un panel de radiologues et d’autres experts, le Ministère a statué que la famille de l’homme devait recevoir une indemnisation.

La crise de Fukushima a été le pire accident nucléaire au monde depuis Tchernobyl en 1986. Environ 18 500 personnes ont péri ou ont disparu dans le séisme et le tsunami, et plus de 160 000 personnes ont dû quitter leur foyer.

YAWO ATIAH

Source: Le Pays

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *