Brésil: 105 détenus s’évadent d’une prison de haute sécurité

Au moins 105 détenus d’une prison de haute sécurité de l’Etat de Paraiba, dans le nord-est du Brésil, se sont évadés lundi après un assaut depuis l’extérieur de complices lourdement armés qui a fait un mort, ont annoncé les autorités locales.

Selon le secrétaire régional à la défense sociale (SEDS), une vingtaine d’agresseurs sont arrivés à la prison de Romeu Goncalves Abrantes à Joao Pessoa, capitale de l’État de Paraiba, à bord de quatre véhicules et ont tiré sur les tours de garde.

Tout en brisant les portes de cinq mètres de haut avec des explosifs, un autre contingent a bloqué la route d’accès à la prison, a indiqué le SEDS.

La police soupçonne que l’opération visait à faire sortir quatre détenus arrêtés le mois dernier et spécialisés dans les agressions contre des véhicules, des coffres-forts et des guichets automatiques.

D’après l’administration pénitentiaire de Paraiba (Seap), 41 prisonniers avaient été capturés à la mi-journée dans cette ville de 700.000 habitants quadrillée par la police et où plusieurs écoles et centres médicaux sont restés fermés par mesure de sécurité.

Les évasions et les mutineries sont fréquentes dans les prisons surpeuplées du Brésil. Le pays compte la troisième population carcérale du monde, avec 726 712 détenus recensés en juin 2016, soit quasiment deux fois plus que le nombre de places dans les prisons du pays. En décembre, le ministre de la Défense Raul Jungmann avait reconnu que « la moitié de la population carcérale (était) armée », ce qui crée une « situation absurde et incompréhensible ».

La prison Romeu Goncalves Abrantes de 660 places abrite actuellement 680 détenus.

 

Source: China Daily
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *