Armée chinoise : la réduction d’effectifs de 300 000 postes globalement achevée

Dans son rapport d’activités du gouvernement qu’il a délivré le 5 mars, le Premier ministre chinois Li Keqiang a annoncé qu’au cours des cinq dernières années, sous la direction du Comité central du PCC et de la Commission militaire centrale, la tâche de renforcement des forces armées et de leur rajeunissement a créé une nouvelle situation, et que toutes les parties impliquées ont globalement achevé la suppression de 300 000 postes .

Le même jour, le Ministère chinois des finances a précisé dans un rapport connexe qu’en 2018, les dépenses de la Chine en matière de défense augmenteront de 8,1%, pour passer à 1 106,95 milliards de yuans (environ 174,8 milliards de dollars).

En réponse à des questions de représentants des médias chinois et étrangers au sujet de l’augmentation des dépenses de la Chine pour sa défense, Zhang Yesui, porte-parole de la 13e Assemblée nationale populaire, a répondu que, ces dernières années, la Chine a modérément augmenté ses dépenses en la matière, une grande partie des nouveaux crédits ayant servi à compenser l’insuffisance des investissements dans le passé, et notamment à moderniser les armes et l’équipement, améliorer les conditions de vie du personnel militaire, de même que la formation et les conditions de vie des unités de base.

« Que ce soit en termes de proportion du budget de la défense par rapport au PIB, ou des dépenses financières de l’État, ou du montant par habitant, les niveaux de dépenses de défense de la Chine sont plus faibles que les grands pays du monde », a souligné M. Zhang, ajoutant que la Chine adhère toujours à la voie d’un développement pacifique, poursuit une politique de défense défensive, et que le développement de la Chine ne constituera jamais une menace pour aucun pays quel qu’il soit.

Zhao Cheng

Quotidien du Peuple

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *