Titre foncier des cheminots à Samaya: Un titre original contre un duplicata des officiers de la police

Le procès des cheminots contre certains officiers de la police nationale reste toujours pendant devant le tribunal. De quoi s’agit-il ? AMIDICO, nom de l’amicale de la police nationale qui réunit la promotion 1976-1977, détient le duplicata du titre foncier (TF) 1637 qui est la propriété des cheminots, acheté avec Mme Aline Lydie Sangaret, propriétaire du TF 1637. Les cheminots ont payé le titre foncier à 30 millions de F CFA. Les 15 % (4 500 000 F CFA) ont été perçus par les Domaines.

De report en report, le verdict n’est toujours pas tombé. Les généraux de la police, tapis derrière le dossier, ne détiennent qu’un duplicata du TF 1637. Ces officiers de la police qui auraient pris le verdict en otage sont: Mme Sacko Ami Kane: 77 907= 3a 00 ca; Mme Sissoko Awa Sidibé: 77906= 2a 00 ca; Mme Bada Marie Claire Diallo: 77920= 2a 88 ca; Bougouzanga Coulibaly: 77 924= 3a 00 ca; Hamadoun D. Goro: 77821= 3a 13 ca; Baba Traoré: 77 820= 3a 29 ca; Fodé Doumbia: 78 022= 3a 00 ca; Lassina Coulibaly: 77 915= 3a 00 ca; Klénon dit L. Sanogo: 77 926= 3a 00 ca; Youssouf Diakité: 77916= 3a 00 ca.

Un simulacre de procès est prévu, pour le 2 octobre 2019 à la Cour d’Appel de Bamako pour le délibéré ou le verdict du procès entre le syndicat national des cheminots et l’AMIDICO.

La Rédaction

Source: L’Inter de Bamako

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *