Pour braquage, détention illégale d’armes à feu et de munitions et trafic et vente de stupéfiants: Defo pris la main dans le sac et placé sous mandat de dépôt !

F.D dit ‘’Defo’’ est un récidiviste en braquage notamment à l’encontre des établissements financiers (Banques) ou à leur clientèle. Pour cela, le 28 février dernier, Defo a voulu arracher le sac d’un client d’une banque de la place après que celui-ci ait fait un retrait d’un 1 million de FCFA. Lâché par la baraka, il fut immobilisé par la foule avant d’être mis à la disposition du Commissariat du 3ème Arrondissement. Il  a pris ses quartiers à la MCA depuis le vendredi 4 mars 2022 pour braquage, détention illégale d’armes à feu et de munitions, et trafic et vente de stupéfiants.

F.D alias ‘’Defo’’, âgé de 34 ans a fait de son métier le braquage et trafic et vente de stupéfiants. Son dernier coup date du 28 février dernier lorsqu’il a tenté de s’emparer du sac d’un client d’une banque qui venait de faire le retrait d’un million de FCFA. Pour une fois, ce jour-là, il n’a pas pu arriver à ses fins, car empêché par la clameur puis la vindicte populaire. Des mécontents qui ont  même voulu finir avec lui. Sa vie fut épargnée grâce à une personne anonyme qui aurait fait l’appel aux hommes du Commissaire divisionnaire Amadou I. Balobo Maïga.

Ainsi, selon le témoignage de la victime, le jour des faits, il était 11h lorsqu’il s’est rendu à une banque de la place pour faire le retrait d’un million de FCFA. Ensuite, qu’il s’est dirigé vers un bureau de transfert d’argent non loin de l’ORTM. Arrivé devant ledit bureau, le voleur F.D a fait irruption devant lui. Il lui a arraché son sac et lorsqu’il a voulu résister, il lui a pointé une arme automatique avant d’effectuer un coup de feu en l’air. « J’ai eu peur. Il a profité de cette situation pour monter en califourchon sur une moto-taxi qui l’attendait probablement pour la circonstance » s’est-il expliqué.

La victime poursuivant que puisque les gens commençaient à ruer sur eux, il est descendu de la moto pour entreprendre sa course à pied. Il a été pourchassé par la vindicte populaire. Malgré la présence d’une foule nombreuse, il continuait à effectuer des tirs de sommation. Pour cela, une balle l’a frôlé au niveau de sa jambe et qu’au cours de son échappatoire, Defo a jeté son sac pour continuer toujours avec sa course. « Malheureusement pour lui, il a été maitrisé par un agent de la Garde Nationale et la foule l’a bien molesté. Mais son acolyte qui conduisait la moto a pu s’échapper. Avec l’intervention de certaines personnes, il a été mis à la disposition de la Police pour enquête. J’ai récupéré mon sac » s’est réjoui la victime.

Ce qui est bien de noter relève du fait que Defo est bel et bien connu par les juridictions, d’autant plus qu’il n’est pas à sa première infraction encore moins la deuxième.  A signaler qu’il a été poursuivi et condamné à deux reprises courant 2008 à 9 ans de prison par le TGI de la Commune III du District de Bamako pour coups et blessures volontaires, et sa dernière condamnation remonte de l’an 2021 à 9 mois de prison par le TGI de la Commune I du District de Bamako suite à une attaque d’une banque et d’autorité par lui et ses complices. En plus, ce vol de Defo et coauteurs s’est fait en plein jour dont la vidéo a circulé sur les réseaux sociaux. Parce que la scène filmée par la caméra de surveillance.

Aussi, ont été saisis chez Defo lors de la perquisition, 1Pistolet Automatique P.A de la dotation policière avec 1 chargeur garni de 5 minutions. Toute chose qui n’affaiblira pas les charges contre lui.

En conclusion, F.D appelé ‘’Defo’’ fut transféré le vendredi 4 mars 2022 à la MCA, on espère que pour cette fois-ci, il y restera pour longtemps. Pour ce qui est de son complice qui l’attendait sur la mototaxi, une enquête est en cours pour le capturer.

Par Mariam Sissoko 

Le Sursaut

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.