POLICE NATIONALE/COMMISSARIAT DU 2ÈME ARRONDISSEMENT DE BAMAKO : Les hommes du Commissaire Divisionnaire Mohamed KÉÏTA dénichent des braqueurs.

Un cas de braquage a été perpétré dans la journée du 04 juillet au niveau de l’échangeur multiple aux environs de 13 heures, au prejudice du sieur A.DOUMBIA, âgé de 28 ans, employé de commerce domicilié à Sébénicoro SEMA 2 qui se rendait à la banque pour un versement. Suite à ce braquage, les malfrats ont emporté la somme de cinq millions FCFA (5.000.000 FCFA) sur la somme de trente quatre millions (34.000.000 FCFA) que possédait la victime au moment des faits. Au cours de leur fuite, un téléphone portable appartenant à l’un des braqueurs est tombé par terre.

La victime s’est immédiatement rendue au Commissariat du 2ème Arrondissement pour faire une déclaration, avant de mettre ledit téléphone portable à la disposition du Commissaire Principal Jean Marie DRABO, Commissaire Adjoint assurant l’intérim, aux fins d’enquête.

Sans désemparer, une réquisition à personne qualifiée a été adressée aux services techniques de la société de téléphonie Orange, sur les appels effectués par ledit téléphone portable.

Après exploitation, une demoiselle Nigériane repondant au nom de Marie Awa avait été fréquemment contactée.
Ainsi, de fil à aiguille, après l’ouverture d’une enquête, cette dernière a été mise au gnouf.

Interrogée sommairement, elle a sans détour reconnu avoir être la concubine du propriétaire dudit téléphone portable, un Nigerian du nom de Okechukwu Ikenna Kizito qui a été interpellé dans la même foulée et formellement identifié par la victime comme étant l’un de ses braqueurs. Suite à d’autres révélations, son acolyte se nommant Tahirou BARRY a été alpagué.

Ce dernier à sa fouille a été trouvé en possession de deux cartes d’identité différentes dont une malienne et une autre consulaire Togolaise, avec différentes identités egalement.

Au cours de l’enquête le nommé Tahirou BARRY a un lien etroit et échange même des communications téléphoniques avec le nommé Okechukwu ikenna Kizito. Leur moto Djakarta lors de l’opération a été reconnue par la victime.

L’enquête est toujours en cours, afin de démanteler éventuellement le reste de la bande.

Pape Cinq Étoiles KONÉ

Source: Figaro du Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *