Inculpés d’association de malfaiteurs et de vol qualifié : Lassina Koné condamné à 5 ans de prison ferme, Aly Konta condamné à la peine de mort

Inculpés pour association de malfaiteurs et de vol qualifié, Lassina Koné a été condamné à 5 ans de prison et son complice en fuit a été condamné à la peine de mort. Les faits !

Il ressort des informations que, dans la nuit du 16 au 17 janvier 2018, Moussa Maréga dit Zorro et Lassina Koné, après une réunion tenue avec Aly Konta à son domicile, ont attaqué sous la menace d’un pistolet  artisanal et un couteau, la boutique tenue par Fatoumata Dienta à Niono Km 6. Ils lui ont ainsi extorqué la somme de 250 000 Fcfa, un téléphone portable et 2 paquets de cigarette. Surpris au moment de leur retraite par Mahamadou Coulibaly, l’époux de la victime, ils prirent la fuite chacun dans une direction différente. Moussa Maréga ayant traversé le canal à la nage a trouvé refuge chez Mamoutou Gamsore qui lui a donné des vêtements secs avant qu’il ne reparte pour une destination encore inconnue. Quant à Lassina Koné, il fut appréhendé quelques temps après à l’autogare. Ce dernier a dénoncé à la Police Aly Konta comme faisant partie de leur bande.

Non-lieu pour Mamoutou Gamsore et Moussa Maréga

Tant à l’enquête préliminaire qu’à l’instruction, Mamoutou Gamsore a nié avoir participé de loin ou de près à cette association de malfaiteurs. Il a dit que son rôle a juste consisté à donner des habits secs à Moussa Maréga qu’il n’a jamais connu comme voleur, mais plutôt comme peintre, ayant même fait la peinture de sa maison. Ses propos ont été également confirmés par Lassina Koné qui a déclaré ne l’avoir connu auparavant a fortiori avoir une entente criminelle avec lui. Par conséquent, il y a lieu de déclarer n’y avoir lieu à suivre contre Mamoutou Gamsore. Moussa Maréga en fuite n’a pu être retrouvé, il y a lieu de déclarer n’y avoir lieu à suivre contre lui.

Par contre, Lassina Koné et Aly Konta ont reconnu tous deux avoir tenu une réunion au domicile du dernier avant de commettre le vol à main armée. Aly Konta n’a pu aller sur les lieux du forfait en raison du fait qu’ils n’avaient qu’une seule moto. Les renseignements recueillis sur eux leur sont défavorables. Ils sont délinquants primaires. Les certificats d’expertise mentale attestent qu’ils ne souffrent d’aucune anomalie psychique de nature à influer sur leur responsabilité pénale. Il résulte de l’information charges suffisantes contre Lassina Koné et Aly Konta pour association, entente dans le but de préparer et de commettre des attentats contre les personnes et leurs biens. Ces faits sont prévus et punis par l’article 175, 252 et 253 du Code pénal et peuvent donner lieu à l’application des peines criminelles. Par ces motifs, la Cour a prononcé la mise en accusation de Lassina Koné et Aly Konta et les a renvoyés devant la Cour d’assises pour y être jugés conformément à la loi.

Condamnation de Lassina Koné et d’Aly Konta

A la barre, Lassina Koné a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Il a confirmé les informations de l’Arrêt de renvoi. Il a expliqué qu’il a participé à l’attaque de la boutique et qu’il a été arrêté avec le pistolet artisanal, mais que c’est Moussa Maréga dit Zoro qui a fui avec l’argent et les objets volés. Il a regretté son acte. Les parties civiles constituées de Mamadou Coulibaly et sa femme Fatoumata Dienta ont confirmé la narration de Lassana Koné. Le jugement n’a pas pris beaucoup de temps.

Dans son arrêt de condamnation, la Cour a condamné Lassana Koné à 5 ans de prison. Le président de la Cour lui conseillera de faire du sérieux après sa sortie de prison.  Aly Konta qui s’est soustrait à la justice en ne s’étant pas présenté à la barre, a été jugé par contumace et condamné à la peine de mort. Comme réclamation, les parties civiles Mamadou Coulibaly et sa femme Fatoumata Dienta ont demandé le remboursement des 250 000 Fcfa emportés par les voleurs et le paiement de dommages et intérêts de 300 000 Fcfa. La Cour a condamné les accusés au paiement des sommes réclamées.

Siaka DOUMBIA

Source: Aujourd’hui-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *