DRAME AU QUARTIER BANCONI DIAGUINEBOUGOU : UNE DAME ASSASSINE SA VOISINE  EN INSÉRANT UNE AIGUILLE DANS SES NARINES

Il s’est produit le samedi dernier au Quartier  Banconi   un malheureux incident qui  a coûté  la vie à  une mère de famille  de 4 enfants. Il s’agit de  Mme DIARRA Alima KOUMA .  Dans les explications de son mari, sa  voisine  Assan  FOFANA  l’a piquée dans les narines avec   un perron,   ou encore une  aiguille  pointue   utilisée généralement   par les femmes  pour    défaire les tresses.

De coutume, les rixes  entre les femmes  partageant une cour commune  sont  fréquentes  dans toutes les localités du Mali.   L’incident  survenu   le weekend dernier   au quartier Banconi Djaguinébougou en commune I du District  n’est donc   qu’un cas parmi tant d’autres  et  ce sont des choses  qui  rendent difficiles le vivre – ensemble dans la société.

M. Mohamed DIARRA , l’époux de la dame défunte s’est  prêté aux questions  d’un web média   au lendemain du drame  afin de donner sa version des faits. Dans ses explications, il a  indiqué que le problème entre sa défunte épouse  et Assan Fofana date de  très longtemps.

’’ L’époux de Assan   du nom de Moussa Coulibaly est comme un frère pour  ma femme   à cause du bon  voisinage .Mais depuis que  cette femme   Assan Fofana est rentrée dans la Cour  elle considérait ma femme comme sa coépouse’’. M. Mohamed DIARRA  a indiqué   que Assan Fofana  poussait d’autres  voisins de la Cour à s’en prendre à sa femme : ‘’ Souvent on se retrouve au niveau du Commissariat de Police du 6ème Arrondissement   et  jusqu’au tribunal’’,  a indiqué le  mari de la victime.    Il a ajouté que   toutes les personnes   ont  été mises en garde par  les autorités  et  Assan Fofana n’avait plus personne à l’aider  dans son combat.

‘’ Maintenant qu’elle a su  qu’il n’y a plus personne pour l’aider, elle a décidé elle-même  de faire sa lutte. C’est   ce qu’elle  a  accompli  hier  (samedi 24 octobre) aux environs  de 23 heures. Les amies de  ma femme  étaient à la maison pour leur tontine. Elle (Assan Fofana)  est venue  créer un  incident : «  Ma femme  a fait rentrer ses amies jusque dans sa chambre pour terminer leur rencontre.  Après la tontine, elle s’est mise à injurier ma femme. J’ai quitté le boulot en (…)

 Une transcription de Mahamane TOURE

NOUVEL HORIZON

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *