Descentes policières dans les nids criminogènes de Koutiala : Deux individus arrêtés et cinq motos retrouvées

Dans le souci de lutter contre l’insécurité et assurer la quiétude des paisibles citoyens, les éléments du Commissariat de Koutiala, dirigé par le Commissaire principal de police Yamadou Goumané, ont effectué, le dimanche 07 février 2021, des descentes policières dans les nids criminogènes de la ville de Koutiala qui ont permis l’arrestation de deux individus et la saisine de plusieurs motos volées. Les recherches continuent jusqu’à l’interpellation de leur complice qui est toujours dans la nature.

De sources proches du dossier, suite à de nombreuses plaintes pour vol de moto, le Commissariat de Koutiala, à travers sa puissante Brigade de recherche, a effectué des descentes de police dans les nids criminogènes de la ville de Koutiala et environs. C’est ainsi que, le dimanche 7 février dernier, sur la base de renseignements et suite à une dénonciation, les limiers du Commissariat de Koutiala ont pu saisir une moto Djakarta de provenance douteuse chez un commerçant de pièces détachés à Koutiala. Interpellé et conduit au poste, ce dernier, lors de son interrogatoire, a dénoncé son fournisseur, un individu connu dans les archives de la police pour vol.  Les investigations menées ont permis l’interpellation le même jour de ce dernier, en possession d’une autre moto Djakarta qu’il conduisait, sans aucun document attestant sa propriété. Interrogé à son tour, le mis en cause a reconnu en partie les faits, avant de déclarer qu’il recevait ces motos afin de les liquider sur le marché avec un autre individu récidiviste, lui aussi connu des archives de la police mais dont nous tairons le nom pour ne pas gêner l’enquête.

Les investigations plus poussées ont permis la découverte et la saisie de deux autres motos. Les recherches entreprises pour interpeller ce dernier complice ont conduit les enquêteurs dans un bar de la place où il était présent. Malheureusement, il a réussi à s’échapper à la vue des policiers en abandonnant ainsi sa moto sur les lieux. Et les enquêtes restent ouvertes afin de l’interpeller.Une vérification des références dans le fichier de motos volées a permis de retrouver les propriétaires des engins saisis dans le cadre de ces opérations. Informés, les victimes se sont présentées dans les locaux du Commissariat munies de documents relatifs à leur engin. Un seul n’a pas répondu à l’appel.

Au total, cinq motos Djakarta ont été saisies et deux individus interpellés qui méditent sur leur sort en attendant leur jugement par les juridictions compétentes.

Le Commissaire principal de police, Yamadou Goumané, a saisi l’occasion pour inviter la population à s’impliquer davantage afin d’assurer la protection des personnes et des biens.                                                                                        Boubacar PAÏTAO

 

Commissariat de police spécial de Diboli :

Arrestation de redoutables braqueurs

Résolument engagés dans la lutte contre l’insécurité et le grand banditisme, les flics du Commissariat de police spécial de Diboli, sous la houlette du Commissaire divisionnaire de police Bakary Sinaly Sogoba, ont procédé à l’arrestation de deux bandits de grand chemin qui coupaient le sommeil les populations riveraines de l’axe Kayes-Dakar.

De sources policières, c’est suite aux différentes plaintes des paisibles citoyens, relatives à plusieurs cas de vols par effraction ou de braquages, que le Commissaire Bakary Sinaly Sogoba en charge du Commissariat de police spécial de Diboli a instruit au chef de la Brigade de recherches, l’Adjudant de police Konimba Diarra alias Jack Bauer, de diligenter une enquête afin d’élucider cette affaire.Aussitôt, Jack Bauer et ses hommes ont mis en branle leur puissant réseau d’information. Après plusieurs recherches, les nommés Abdoulaye Coulibaly et Mamadou Wagné, qui venaient juste de commettre un vol par effraction, sont tombés dans les mailles du filet.

Conduits au Commissariat pour des investigations plus poussées, le nommé Abdoulaye Coulibaly a reconnu sans ambages les faits à eux reprochés. Aussi, il a affirmé qu’ils sont auteurs de plusieurs autres cas similaires dont certains sont mêmes tombés dans les oubliettes.Ainsi, des perquisitions menées au domicile du présumé coupable Abdoulaye Coulibaly ont permis aux enquêteurs de mettre la main sur plusieurs objets volés qui avaient déjà fait l’objet de recherche, notamment une moto Djakarta, des téléphones portables, des tablettes, des appareils numériques et autres… Précisons que la plupart des objets retrouvés chez le mis en cause ont été restitués à leurs propriétaires.

Après les enquêteurs préliminaires, ils ont été présentés à la justice aux fins de droits. Ils méditent désormais sur leur sort à la Maison d’Arrêt de de la capitale des rails.

                                                                                       

Boubacar PAÏTAO

 

Aéroport Mohammed V :

  Saisie de plus de 1,5 kg de cocaïne chez une ressortissante guinéenne

Les services de sûreté opérant à l’aéroport international Mohammed V de Casablanca ont procédé, dimanche, à la saisie d’une quantité de 1,577 kg de cocaïne chez une ressortissante guinéenne en provenance de Conakry, indique un communiqué de la direction générale de la sûreté nationale (DGSN). La drogue a été découverte sous les vêtements de cette passagère, dissimilée à plusieurs endroits au niveau de son corps, à son arrivée à bord d’un vol en provenance de l’aéroport de Conakry, précise-t-on de même source. La mise en cause a été soumise à une enquête judiciaire par le service préfectoral de la police judiciaire de Casablanca, sous la supervision du parquet compétent, en vue de déterminer la source et la destination de la drogue saisie en sa possession et d’élucider les ramifications régionales et internationales de cette activité criminelle, conclut le communiqué.

Source: Aujourd’hui-Mali

 

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.