Commune III du District de Bamako: Un ancien ministre assommé à coup de pilon par son fils

Un ancien ministre d’ATT résidant dans un quartier populaire de la commune III, a été assommé par son fils, en état d’ébriété, à l’aide d’un coup de pilon, le samedi 22 juin 2019, avant de prendre la clé des champs. Depuis, le fils criminel reste toujours introuvable.

Le samedi dernier aux environs de 10 heures, en commune III, un jeune sous l’emprise de l’alcool et de la drogue a assommé son père, un ancien ministre, à l’aide d’un pilon. Mécontent des mesures adoptées par ce dernier à son égard, le fils avait attendu le moment propice pour surprendre son père et commettre son forfait. Le rejeton donna un premier coup de pilon à son géniteur, avant de l’assommer avec un second heurt au niveau de la tête. Après son forfait,  le fils criminel s’est fondu dans la nature. C’est ainsi que notre ancien ministre de la république fut transporté d’urgence dans un hôpital de la place pour subir des soins intensifs au service de réanimation.

Au moment où nous mettions cet article sous presse, notre ancien ministre avait repris conscience mais attendait  toujours d’être évacué à bord d’un avion médicalisé pour suivre d’autres soins, plus intensif à l’extérieur.

À en croire nos source, lorsque la famille de notre ancien ministre aurait décidé de porter plainte, ils ont été surpris par l’attitude d’un membre qui aurait demandé d’attendre  le résultat  de l’examen médical avant d’ester une action en justice. Heureusement, aux dernières nouvelles,  la vie de notre ancien ministre ne serait pas en danger mais il devra suivre des traitements plus appropriés à l’étranger.

Au-delà de la famille, c’est la consternation dans tout le quartier en commune III, devant ce drame causé par ce fils du ministre connu pour son goût de l’alcool et de la drogue.

Mariam Konaré

SourceLe Nouveau Réveil

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *