31 décembre 2019 : les totos bernés ont encore frappé

Les filles de Bamako ne vont décidément pas changer, prendre de l’argent au plus idiot et disparaitre comme un fantôme au bras du moins offrant. En tout cas Mamadou Thiero se souviendra longtemps de ce 31 décembre 2019, suivez !

 Mamadou Thiero, jeune étudiant est dans une relation amoureuse depuis trois mois avec Bintou, sa dulcinée. Comme un vrai gentleman, Mamadou traite Bintou comme une reine et n’hésite à lui offrir de l’argent pour combler ses petites dépenses de jeune fille.

Alors évidemment pour la célébration du réveillon 2019, il a fait des projets avec sa petite amie. Au programme, un diner avec ses amis qui seraient tous accompagnés par leurs cavalières.

Pour faire plaisir à son amoureuse, Mamadou lui donne la priorité, et lui a dit de fixer une somme pour ses préparatifs. 75 000 FCFA, c’est la somme que Bintou réclamera. Alors Mamadou s’est mis au petit business pour obtenir cette somme le plus rapidement possible.

« Lorsque Bintou m’a fait part de son souhait, j’ai trouvé ça excessif, mais je voulais qu’elle soit belle, et je l’aimais. Donc, je n’ai pas compté le nombre de sacrifice que je devais faire pour obtenir l’argent. Le plus important était de faire plaisir à la femme que j’aime», dira Mamadou.

Malheureusement, le soir du réveillon, Mamadou recevra le choc de sa vie. La preuve : à 22 h, comme convenu, il s’arrêta à la porte de sa dulcinée, et l’appela, mais Bintou ne décrochera jamais. Au début, il pensa que c’est juste un aléa et que Bintou viendrait d’une minute à l’autre. Mais celle-ci aurait quitté le quartier exprès à l’occasion de la fête, selon les rumeurs.

Déçu d’avoir été plumé, Mamadou ne se rendra pas à la fête de peur d’être le sujet de moquerie de ses amis.

Cependant, il raconte que malgré son choix, il n’échappera pas à cette moquerie. Alors pour se venger, il invita Bintou au bord du fleuve, trois jours plus tard. «Je lui ai donné la leçon de sa vie», a-t-il déclaré.

Soumba Diabaté

Source: Bamako News

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published.