En un mot : Sa Majesté IBK 1er

Le Mali a son Bokassa qui pourrait s’appeler IBK. Notre président de la République n’a désormais pour référence que le roi Mohammed VI dont il a adopté les habitudes et les fastes protocolaires. Qu’il soit à Bamako ou dans le plus petit des villages, on lui déroule dorénavant le tapis rouge (genre red carpet des stars hollywoodiennes) pour le distinguer des autres, disons de ses… sujets.

Dramane Aliou Koné journaliste indicateur renouveau cour constitutionnelle bamako

Ceux de Markacoungo ont été dimanche dernier à la fois ébahis de voir leur nouveau roi refuser de fouler leur sol infesté, donc dangereux pour Sa Majesté IBK qui, apprend-on, se servira bientôt d’un hélicoptère pour éviter de rencontrer sur la route de l’aéroport des Maliens.

Enfin, on peut bien lui concéder le début réussi du processus de déguerpissement et d’assainissement de la ville. Au moins, une note positive dans ce concerto qui a déjà fait déchanter ses très nombreux électeurs.

DAK

SOURCE: L’Indicateur du Renouveau
Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *