En un mot : Qui veut “liquider” Poulo ?

Depuis la démission du député élu en Commune II, Niangadou, la Convergence pour le développement du Mali (Codem) fait face à une série de démissions de ses cadres et des élus. P

our les camarades du ministre Housseini Amion Guindo, leur parti est la cible d’une “manœuvre politicienne de démolition totale organisée avec des barons du régime”. Ils évoquent d’importantes sommes d’argent mobilisées pour le débauchage des cadres du parti du ministre de l’Education nationale. Son tort serait son refus de donner sa position sur la présidentielle du 29 juillet avant sa conférence nationale prévue pour le 24 mai 2018, 10e anniversaire de la création de la Codem.  En attendant, les “ultras” du camp présidentiel demandent la démission de Poulo pour qu’il “aille s’occuper de son parti”.  Après la lune de miel, la lune de fiel ?

DAK

Source: L’ indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *