En un mot : Mahmoud Dicko pas Candidat

Les partisans de l’imam Mahmoud Dicko ont lancé il y a une dizaine de jours un mouvement dénommé Coordination des mouvements, associations et sympathisants de l’imam Mahmoud Dicko (CMAS). Cette  annonce a fait l’effet  d’un tremblement de terre  dans une landerneau politique. On a vite attribué, comme  depuis  plusieurs années, des ambitions présidentielles à l’ex-président du Haut conseil  islamique (HCl) du Mali.

 

Des supputations entendues par lui et ses partisans qui refusent, disent­ ils, de laisser le champ libre à ceux qui veulent orchestrer la disparition de nos valeurs sociétales. Même s’il envisage de soutenir un candidat en 2013 comme ce fut le cas en 2013, Mahmoud Dicko écarte tout engagement personnel. Une précision qui ne peut malheureusement pas rassurer tout le monde, car certains futurs  candidats seront dans sa ligne de mire à cause de leur passé et de la politique qu’ils incarnent.

Par DAK.

Lire la suite sur L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *