En un mot : Le fou du roi

Illustre inconnu naguère, Me Baber Gano, ministre des Transports et SG du Rassemblement pour le Mali (RPM) étonne et détone ces temps-ci. Mardi, il a vertement menacé le camp du “non” à la révision constitutionnelle, appelant les militants de son parti à leur faire face. Jeudi matin, sur RFI, non seulement il n’a pas répondu aux questions essentielles, mais il a déclaré tout de go que le chef de l’Etat IBK est victime de la haine de ses opposants.

baber gano ministre transport

Plus grave, l’avocat soulignait entre les lignes que les engagements internationaux sont une camisole de force même lorsqu’ils heurtent la volonté générale. Le SG du parti présidentiel a estimé aussi que l’accord marche en dépit de l’interdiction d’entrée à Kidal signifiée à l’autorité centrale. Il a indiqué qu’il est en bonne voie au centre avec la tenue des examens du DEF et du baccalauréat quand bien même chacun sait qu’il n’y a plus d’école à Mopti en dehors du chef-lieu de région ; que toutes les routes sont devenues des coupe-gorges pour tous.

Me Gano, à vrai dire n’est pas de taille à un débat soutenu avec l’opposition. Néanmoins, les partisans du “oui” pourront se réjouir d’avoir trouvé en sa personne le nouveau fou du roi.

DAK

L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *