En un mot : L’Adema veut son « candidat » avant le 31 mars

Pour les plus optimistes, le compte rebours a été lancé hier par le comité exécutif pour la désignation du candidat de l’Adema PASJ pour la présidentielle du 29 juillet prochain. A l’issue d’une nouvelle réunion très houleuse qui a vu les partisans d’IBK nettement mis en minorité, il a été décidé de lancer dès le lundi prochain l’appel à candidature dont les clauses seront définies dès ce vendredi par l’instance dirigeante du parti de l’Abeille. Les instances locales doivent saisies les jours suivants.

Le processus doit être bouclé avant le 31 mars et le candidat désigné investi lors d’une conférence nationale. Malgré cet agenda qui semble clair, reste à trancher le sort des ministres au gouvernement et surtout la question du candidat « consensuel » qui pourrait profiter à l’ancien président, Diouncouda Traoré, espèrent les partisans de celui-ci appelé à postuler comme tous les autres, rappellent les autres. En tous cas, la tension  reste vive au sein de la ruche.

 

DAK

Source: L’indicateur du Rénouveau-Mali

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *