En un mot : La ministre, les médecins et le scanner

Le CHU Gabriel Touré vit de nouveau le bras de fer entre la direction générale, représentée par le directeur général adjoint, et les médecins depuis la révélation par la presse d’un scandale de marché de gré à gré de plus de 500 millions de F CFA. Non seulement, les hommes en blouse blanche récusent la société “bénéficiaire” du marché pour son manque d’expérience, mais ils rejettent aussi les équipements proposés.

hopital gabriel toure patient malade

Alors que les agents avaient requis l’achat d’un scanner de 64 barrettes, le DGA, avec le soutien de la ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, a préféré acheter un second scanner de 16 barrettes, totalement dépassé pour les examens cardiologiques. Et tout ce dossier, tenez-vous bien, a été bouclé en un clin d’œil avec la complicité de la direction générale des marchés publics.

L’étonnement et le scandale sont d’autant plus grands que Mme Togo Marie-Madeleine Togo est réputée femme intègre. Une réputation surfaite, selon des médecins, qui fustigent une ministre préoccupée par les règlements de comptes personnels et qui aurait tendance à attribuer tous les marchés à des sociétés étrangères, notamment sénégalaises. Pour l’honneur du Mali et  le bonheur des Maliens ?

DAK

Source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *