En un mot : La fronde à l’Assemblée

 

assemble nationale mali deputeOn a assisté hier à une journée très chaude à l’Assemblée nationale. Des échauffourées entre les députés du RPM qui veulent désormais prendre des directions différentes pour mettre fin, à en croire ce qu’on a appelés les frondeurs, à une gestion « catastrophique » de certains leaders du parti du président de la République principalement le président Issiaka Sidibé, le président du Groupe parlementaire et ceux de certaines commissions dont celle des Transports. S’ils veulent plus se payer la tête du premier à cause des textes qui l’élisent pour la durée de la mandature, les autres auront du mal à sauver les leurs car les frondeurs parmi lesquels le très indépendant honorable Bafotigui Diallo, sont décidés à se faire « respecter » ou à créer leur propre groupe parlementaire. Face au tollé le fils du président, Karim Kéita, a vite fait de préciser qu’il n’était candidat à un aucun poste de vice-président. Une mise au point qui n’a malheureusement pas permis de faire baisser la tension qui risque de continuer jusqu’au prochain congrès du parti maintes fois repoussé.

DAK

source : L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *