En un mot : Koulouba et le gouvernementdivisés

La démolition de maisons la semaine dernière à Souleymanebougou continue de faire des vagues jusqu’au sommet de l’Etat. Si le gouvernement ne semble pas afficher une solidarité agissante face à l’action du ministre Mohamed Aly Bathily qui porte seul toute la responsabilité de cette démolition qui divise aussi les citoyens, ce n’est pas le cas à la présidence de la République.

aliou dramane kone journaliste editorialiste president maison presse

Dans l’entourage du président de la République, certainsprésentent”la destruction des maisons illicitement construites comme une restauration de l’autorité de l’Etat et une réaffirmation de la volonté de mettre fin à l’impunité”, une des raisons pour lesquelles”les Mali en sont choisi IBK”.

En tout cas, l’alerte qu’aurait donnée le chef de l’opposition, Soumaïla Cissé, au Premier ministre complique ce dossier dont le dénouement est attendu à la fin de l’hivernage. On attend cela avec impatience surtout que Me Bathily a presque juré d’aller jusqu’au bout.

DAK

Source: L’Indicateur du Renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.