En un mot : IBK sous les cv

Ce n’est pas seulement les négociations avec l’opposition qui retarde la formation du nouveau gouvernement. En plus de trouver un terrain d’attente avec Soumaïla Cissé qui réclame un accord politique pour accepter l’entrée de son front dans la première équipe du Premier ministre, Boubou Cissé, le président de la République et son nouveau chef du gouvernement auront besoin des heures et des heures pour éplucher les dizaines et les dizaines de CV qui leur ont déjà été envoyés par les partis de la majorité comme l’Adema PASJ. Incapable de se mettre d’accord sur des noms, ce vieux parti de la classe politique en a collecté près d’une trentaine de dossiers de ses cadres.

Le constat est le même dans d’autres formations comme l’UM-RDA alors que pour d’autres, les présidents n’ont envoyé que leurs seuls dossiers. Pour démêler tout cela, IBK et Boubou pourront recourir à une commission de dépouillement et devront surtout préparer des places dans les urgences des hôpitaux pour les recalés….Lire la suite sur L’Indicateur du renouveau

DAK

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *