En un mot : De faux alliés autour d’IBK ?

L’actualité politique est marquée par les remous au sein de la majorité présidentielle. Ces dernières semaines, trois partis, dont l’ADP/Maliba du milliardaire Aliou Boubacar Diallo, ont quitté le navire.

dramane aliou kone president maison presse editorialiste journaliste indicateur renouveau

Mais, ces départs ne semblent pas toucher la Convention des partis de la majorité présidentielle qui tombe à 65 partis membres. Bien au contraire. Au parti d’IBK, on semble s’en réjouir à cause “du double jeu” de certains alliés parmi lesquels d’ailleurs dénonce le président de la CMP, Boulkassoum Haidara à nos confrères du Sahelien.com, “seulement une trentaine est disposée à accompagner le président Ibrahim Boubacar Kéita”.

Il annonce d’autres départs qui pourraient être liés, à notre avis, au nouveau projet de  loi électorale susceptible d’éliminer de la course à la présidentielle de 2018 de nombreux ténors de la majorité comme Oumar Mariko, Moussa Mara ou Soumeylou Boubèye Maïga, Choguel et Me Tall. Pour certains, il faut quand même revoir les critères pour éliminer les candidatures farfelues. En tout cas, le mois de septembre risque d’être chaud.

DAK

Source : l’indicateur du renouveau

Vous aimez nos articles, suivez-nous

Articles similaires.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *